Accueil / Economie / Industrie / 18ÈME SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’AGENCE MALIENNE DE RADIOPROTECTION (AMARAP): LA SÉCURITÉ NUCLÉAIRE, UN ENJEU IMPORTANT

18ÈME SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’AGENCE MALIENNE DE RADIOPROTECTION (AMARAP): LA SÉCURITÉ NUCLÉAIRE, UN ENJEU IMPORTANT

Sous la présidence du représentant du ministre en charge de l’énergie et de l’eau en présence du Directeur Général de l’AMARAP, l’agence Malienne de radioprotection (AMARAP) a tenu hier sa 18ème session ordinaire de son conseil d’administration. C’était en présence du représentant du département de la sécurité et de la protection civile ainsi que plusieurs administrateurs
Selon le représentant du ministre en charge de l’énergie et de l’eau, la maitrise du développement socio-économique de nos jours est fortement liée à celle des applications pacifiques de l’énergie atomique et des techniques nucléaires. Il poursuivra qu’au Mali, grâce à l’appui de l’agence Internationale de l’énergie Atomique (AIEA), les techniques nucléaires sont utilisées dans plusieurs domaines socio-économique notamment, la santé, l’industrie et les mines, l’agriculture et l’élevage, l’enseignement et recherche, etc… Pour le représentant du ministre de l’énergie et de l’eau, l’utilisation de ces techniques qui connait un regain d’intérêt à travers le monde, doit s’effectuer dans un cadre sécurisé pour un développement durable. Ce qui implique pour chaque pays de renforcer son organisme de réglementation en matière de sûreté radiologique et de sécurité nucléaire. A-t-il dit, tout en précisant que de nos jours, la situation sécuritaire dans la bande Africaine sahélo-saharienne requiert d’accorder une attention toute particulière aux questions de sécurité nucléaire. Il dira que c’est dans ce contexte que la sécurité nucléaire est devenue un enjeu important, notamment au cours de l’organisation des grands évènements politiques, sportives et culturelles. L’Agence Malienne de la Radioprotection a élaboré et accompli plusieurs activités notamment la révision du plan d’action sur la sécurité nucléaire en collaboration avec l’AIEA, la poursuite des activités pour l’établissement de la carte radiologique du territoire, l’élaboration d’une stratégie de détection en matière de sécurité nucléaire, la formation d’agents des services de sécurité, notamment ceux de la protection civile, la tenue à Bamako en février 2018 de la réunion préparatoire du forum des autorités réglementaires du nucléaire des pays du G5 Sahel et du Sénégal en vue d’intégrer l’aspect sécurité nucléaire dans les procédures de sécurité globale des pays qui se partagent cet espace.

Béchir Ben Haidara

actu-globe.com

actuglobe@gmail.com

TEL : 69664637 / 74733129

À propos NIA DIALLA KEITA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

ENQUÊTE D’OPINION  » MALI-MÈTRE 10  » DE LA FONDATION FRIENDRICH EBERT : 55, 3% DES MALIENS SATISFAITS DE LA GOUVERNANCE IBK -46,1%  » TRÈS INSATISFAITS » DE LA MINUSMA – 44 % DE TRÈS INSATISFAITS DE BARKHANE

Au titre de la dixième édition de son enquête d’opinion, ...

DIOURA-TENINKOU : LE CAMP MILITAIRE ATTAQUÉ

Tôt ce matin, selon nos sources, les Forces Armées Maliennes ...