Accueil / Sports / JO-TOKYO 2020 : L’HOMME FORT DES JO DE TOKYO 2020 MIS EN EXAMEN POUR « CORRUPTION ACTIVE »

JO-TOKYO 2020 : L’HOMME FORT DES JO DE TOKYO 2020 MIS EN EXAMEN POUR « CORRUPTION ACTIVE »

La justice française soupçonne Tsunekazu Takeda d’avoir autorisé le paiement de pots-de-vin en vue de l’obtention des Jeux, révèle « Le Monde ».

À un an et demi du début des Jeux olympiques (JO) de Tokyo, prévus du 24 juillet au 9 août 2020, c’est une nouvelle dont les organisateurs et le Comité international olympique (CIO) se seraient bien passés.

Le 10 décembre 2018, une personnalité japonaise de premier plan était interrogée, en toute discrétion, par la justice française. Selon les informations du Monde, Tsunekazu Takeda, président du Comité olympique japonais et maître d’œuvre des JO de Tokyo 2020, a été mis en examen du chef de « corruption active » par le juge d’instruction Renaud Van Ruymbeke.

Le magistrat enquête depuis trois ans sur des soupçons de corruption en marge de l’élection de la ville hôte des prochains Jeux d’été. Et il soupçonne la victoire de la candidature japonaise, en 2013, d’être le fruit de tractations occultes lui ayant permis de gagner notamment la voix de membres africains du CIO.

Lire aussi : Au CIO, après le chantier de l’attribution des Jeux, celui de la corruption reste entier
Au Japon, Tsunekazu Takeda est une figure. Un pilier de l’olympisme dont l’organisation des JO d’été doit parachever une vie au service du sport. L’élégant homme de 71 ans, cheveux gris brossés en arrière et fines montures, incarne les JO de Tokyo, bien qu’il ne soit officiellement « que » vice-président du comité d’organisation.

Source : Le monde.fr

actu-globe.com / actuglobe@gmail.com

TEL : 69664637 / 74733129

À propos NIA DIALLA KEITA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mali – Sport et Développement : L’APJS à pied d’œuvre

En conférence-débat, hier samedi 12 Octobre 2019 à Banankabougou, en ...

AFFAIRE CR7 AUX ÉTATS-UNIS : CRISTIANO RONALDO NE SERA PAS POURSUIVI POUR VIOL…

La justice américaine a décidé, faute de preuves, de ne ...