Accueil / Economie / MALI : LE PROCESSUS BUDGÉTAIRE 2020 LANCÉ

MALI : LE PROCESSUS BUDGÉTAIRE 2020 LANCÉ

Le Ministre de l’Économie et des Finances Dr Boubou Cissé a lancé, ce lundi 25 février 2019, les travaux de la conférence du processus budgétaire 2020. Cette rencontre réunit durant 2 jours l’ensemble des acteurs de l’élaboration et d’exécution du Budget de l’État malien dont, les institutions nationales et internationales, le Parlement, les collectivités territoriales, les démembrements de l’État, les organisations de la société civile, le groupe du suivi budgétaire et les partenaires techniques et financiers, en la présence du directeur général du Budget, Sidiki Traoré, de l’Ambassadeur, représentant du GT ECOFIN Dietrich Beker. Elle s’est déroulée du 25 au 26 février 2019, à l’hôtel laico Amitié de Bamako.
Le Directeur général du budget a précisé que cette conférence est axée sur quatre thèmes importants pour le processus budgétaire 2020. Ces quatre thèmes sont entre autres : la qualité des documents Budgétaires ; la gestion des risques Budgétaires ; l’évaluation de la gestion budgétaire ; et la partition des collectivités territoriales au processus de préparation et d’exécution du budget-programme.
Selon le ministre en charge de l’Économie et des Finances, Dr Boubou Cissé, c’est une reforme qui a entraîné des profondes mutations, notamment dans l’élaboration des documents budgétaires. Sur le plan national, des performances macroéconomiques récentes se poursuivent avec un taux de croissance de 4,7% en 2018 grâce au dynamisme du secteur primaire. L’inflation estimée en 2018 est de 1,7%. Il a également indiqué, au niveau des dépenses, malgré une réduction significative de celles-ci, que le déficit budgétaire s’est détérioré à 4,8% contre une prévision de 3,3% du PIB. En ce qui concerne l’année 2019, l’amélioration de l’exécution budgétaire se traduira par un double objectif d’intensification de la mobilisation des ressources intérieures et de maitrise des dépenses. Dr Boubou Cissé a enfin invité les participants à examiner les meilleures approches pour assurer une participation des collectivités à la préparation du budget, et également pour la bonne exécution du budget en vue d’obtenir des programmes efficaces et efficients.
L’Ambassadeur, représentant du GT ECOFIN Dietrich Beker a, pour sa part, applaudi à sa juste valeur l’excellent partenariat entre le Mali et les partenaires techniques et financiers. Un partenariat qu’il qualifie  » de qualité, de franchise et d’amitié « . M.Beker a ainsi apprécié le budget de l’État qui, selon lui, est le reflet de la volonté politique des gouvernants, une vitrine et démontrant les efforts du gouvernement dans les différents secteurs mais aussi en matière de bonne gouvernance.

Nia Dialla KEITA

actu-globe.com / actuglobe@gmail.com

TEL : 69664637 / 74733129

À propos NIA DIALLA KEITA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mali – Culture d’anacarde : Pour contribuer à la lutte contre la pauvreté…

Ce lundi 10 février 2020, la salle de conférence de ...

Intégration Africaine : Le Mali à l’honneur

Le 29ème Sommet du Forum des  Chefs d’Etat et de ...