Accueil / Sociéte / CARNET D’AUDIENCES À KOULOUBA : LA COFESFA CHEZ IBK

CARNET D’AUDIENCES À KOULOUBA : LA COFESFA CHEZ IBK

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Kéïta, a accordé une audience, dans l’après-midi du jeudi 7 mars 2019, à une Délégation de la Coopérative des Femmes pour l’Education, la Santé Familiale et l’Assainissement (COFESFA).

Les visiteuses du jour étaient venues remercier et féliciter le Président IBK pour sa brillante réélection à la présidence de la République du Mali, tout en lui souhaitant un plein succès dans l’exercice de cette fonction. Elles ont également saisi cette opportunité pour remercier IBK pour son accompagnement constant et sa présence active à leurs côtés depuis la création de leur structure.

Au cours de la rencontre, la Délégation de la COFESFA a rendu compte au Président de la République des actions déjà menées ou en cours d’exécution par leur structure.

Chose inhabituelle, le Chef de l’Etat s’est exprimé devant la presse au cours de l’audience pour faire savoir son admiration face au choix de ses invitées. Etant donné que chacune d’elles est diplômée du supérieur, elles ont choisi, au lieu que de rester inactives, de s’investir dans l’assainissement de la ville de Bamako.

Appréciant cette volonté de servir leur pays quelque soit le domaine, le Président de la République, heureux de recevoir ces Amazones de l’investissement citoyen dans la propreté de leur cadre de vie, a tenu à leur adresser publiquement un mot : «La COFESFA est un modèle, vraiment un modèle en tous les sens, dans toute l’affection de ce mot là, et c’est pour cela que j’ai le plaisir aujourd’hui, et au nom de la République de recevoir les membres ici présentes, parmi lesquelles les fondatrices que je retrouve avec plaisir. Et je souhaite que l’ensemble du pays prenne l’exemple sur elle, que surtout les jeunes comprennent que les réunions autour des tasses de thé ne sont pas une bonne chose, les grins ne sont pas une bonne chose, mais pendant ce temps-là prospèrent des sites tel que celui qu’on appelle Kilimandjaro, c’est une honte pour nous, ce n’est pas normal et les efforts seront faits. Ce Kilimandjaro a été rasé mais pourtant il est là encore aujourd’hui, et à côté de lui il y a des groupes de jeunes qui sont là qui font du thé. Ce que ces Maliennes ont prouvé, ont donné comme exemple devait servir aujourd’hui et devait inspirer, notamment leurs enfants, et leurs petits-enfants même, que le pays vaut la peine qu’on le serve à hauteur de souhaits et à tous les niveaux et dans tous les domaines. C’est la belle leçon que la COFESFA nous donne aujourd’hui. J’étais heureux de les revoir pour leur dire merci au nom du pays, merci ! ».

Après avoir félicité toutes celles et tous ceux aussi qui ont concouru à la création de la COFESFA, en 1989, le Président de la République a déclaré également : «J’engagerai le Gouvernement à continuer d’appuyer la COFESFA et aussi à informer des partenaires chaque fois qu’il trouverait l’occasion qu’il y a dans ce pays, le Mali, une organisation non gouvernementale féminine qui a vocation à contribuer à la santé publique de la population malienne par l’assainissement de l’environnement en ces temps de changement climatique, voilà encore une des raisons qui font que la COFESFA doit être estimée, respectée et remerciée ».

A la fin de l’audience, la Présidente de la COFESFA a déclaré : «Tout le plaisir est pour moi, au nom de notre structure, de remercier le Président de la République pour nous avoir reçu en audience. Nous avons profité de l’occasion pour lui faire le point sur l’état de notre structure et prendre ses sages et utiles conseils. Le Président nous a assuré qu’il en prend une bonne note. Nous rassurons le Président de la République de notre disponibilité à l’accompagner fermement durant ce deuxième mandat et pourquoi pas après, dans son combat pour le bien-être de la population malienne».

Aujourd’hui, la Coopérative des Femmes pour l’Education, la Santé Familiale et l’Assainissement (COFESFA) célèbre ses 30 ans en marge de la journée internationale des droits des femmes, prévue pour ce vendredi 8 mars 2019.

La Délégation de la COFESFA était conduite par Mme Konaté Aminata Diarra, Présidente de la coopérative. Elle était accompagnée de Mme Alwata Ishata Sahi, Chargée des Relations Extérieures et ancienne Ministre ; de Mme Safiatou Doumbia, Chargée de l’Administration et de Mme Hindou Maïga, membre fondatrice de l’ONG féminine.

Pour rappel, la COFESFA est l’initiative de 16 jeunes femmes diplômées sans emploi, aujourd’hui anciennes Ministres, Responsables, mères, grand-mères qui, sans complexe, avaient fait leur premier pas dans l’amélioration de leur cadre de vie (assainissement de la ville de Bamako dans les années quatre-vingt, par la pré-collecte des ordures ménagères). La COFESFA avait comme activité la collecte ou le ramassage des ordures, la confection et la vente de poubelles, mais est également engagée dans les campagnes d’information et de sensibilisation, la formation, la Santé Maternelle et Infantile/ Planification Familiale.

L’audience qui a eu lieu à la Résidence des Hôtes du Mali, ex-Base B, s’est déroulée en présence de la Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, du Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, du Chef de Cabinet du Chef de l’Etat et de la Conseillère du Chef de l’Etat dans ce domaine.

Source : L’Observatoire

actu-globe.com / actuglobe@gmail.com

TEL : 69664637 / 74733129

À propos NIA DIALLA KEITA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mali :Le Premier ministre, Boubou Cisse ordonne une nouvelle rétention de 20 jours de salaire des enseignants

En grève depuis janvier 2020, des enseignants maliens sont ménacés ...

Mali – Rap : Ousmane Bocoum dit «WATT» « Je vais innover le rap malien bientôt…»

Dans la vie, il y’a des hommes qui marquent l’histoire ...