Accueil / Economie / COMMERCE : LE PROFAC POUR RÉGULER LES ACTIVITÉS COMMERCIALES EN GÉNÉRAL…

COMMERCE : LE PROFAC POUR RÉGULER LES ACTIVITÉS COMMERCIALES EN GÉNÉRAL…

Officiellement lancé le 24 janvier 2019 par le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga, le Projet de Formalisation des Acteurs du Commerce de détail (PROFAC) entre en droite ligne du Programme d’Urgence du Président de la République. Il a un coût total de 5 078 000 000 de FCFA pour une durée de 5 ans (2018-2022). Le comité de pilotage dudit projet, au titre du premier semestre, s’est déroulé ce vendredi matin 15 mars 2019, au Département du Commerce et de la Concurrence. Les travaux étaient présidés par le ministre en charge du Commerce et de la Concurrence Alhassane Ag Hamed Moussa, non moins Président du Comité de Pilotage. C’était en présence du Coordinateur du PROFAC Mamadou Tolo et de plusieurs acteurs du Commerce.

Selon le ministre, la mise en oeuvre du Projet de Formalisation des Acteurs du Commerce de détail (PROFAC) est en phase avec le Cadre Stratégique pour la Relance Économique et le Développement Durable (CREDD) et la Loi d’Orientation du Secteur Privé (LOSP). Il a pour objectifs affichés du Gouvernement dans le premier axe stratégique de l’objectif spécifique 18 du Domaine prioritaire 7 du CREDD de : réguler les activités commerciales en général, d’organiser et renforcer les acteurs du Commerce intérieur et de développer les échanges commerciaux avec l’extérieur. En plus, la création de nouveaux Centres de Gestion Agréés (CGA) et leur amélioration pour la gouvernance et autres actions seront au coeur de la promotion du Commerce intérieur.

Au titre de cette année 2019, le ministre Alhassane Ag H. Moussa a annoncé qu’un montant de 500 millions de FCFA a été alloué au PROFAC à travers le Budget Spécial d’Investissement. Sur cette allocation, il a été ouvert pour le premier semestre un crédit de 213 750 000 FCFA.  » Quant aux activités proposées au titre du premier semestre, elles sont triées, par composante, du plan d’action du PROFAC 2018-2022 « , a-t-il enfin indiqué.

Nia Dialla KEITA

actu-globe.com / actuglobe@gmail.com

TEL : 69664637 / 74733129

À propos NIA DIALLA KEITA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

BANK OF AFRICA MALI : VERS UNE FERMETURE DE L’ÉTABLISSEMENT

Les banques maliennes, du moins certaines d’entre elles, ne semblent ...

INPS : BRÉHIMA NOUMOUSSA DIALLO PASSE LE TÉMOIN À MME SIDIBÉ ZAMILATOU CISSÉ

L’Institut National de Prévoyance Sociale (INPS) est désormais dirigé par ...