Accueil / Politique / Mali – Situation de la construction des routes : Les explications du Gouvernement !

Mali – Situation de la construction des routes : Les explications du Gouvernement !

Le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions porte-parole du Gouvernement Yaya Sangaré, accompagné de ses collègues des Infrastructures et de l’Équipement Mme Traoré Seynabou Diop, du Dialogue social, du Travail et de la Fonction publique Oumar Hamadoun Dicko et celui de l’Agriculture Hamed Moulaye Boubacar Haïdara, a animé, ce lundi 09 Septembre 2019, à la Primature, un point de presse. Qui avait pour objectif de donner d’amples précisions sur la situation des routes, qui suscite aujourd’hui de débats et de marches dans la capitale Bamako comme à l’intérieur du pays.

En effet, l’axe Bamako-Kayes avait été bloqué, barré pendant plusieurs jours par des habitants de la première région. Et cela, vu l’inaccessibilité de cette route. Par la suite, les kayesiens ont eu gain de choses pour avoir été entendus par le gouvernement qui a toute suite reconnu la colère des manifestants de la région et a décidé d’envoyer les machines sur place pour reconstruire le tronçon Kayes-Bamako.

De la même occasion, des débats et marches se sont faits entendre par des habitants d’autres localités, aussi bien confrontés à ces mêmes difficultés sur les routes. De cet état de faits avec la manière de révendiquer, le ministre de la Communication, chargé des Relations avec les Institutions porte-parole du Gouvernement Yaya Sangaré s’est dit très préoccupé par la situatoin des routes sinon par la malcompréhension des uns et des autres. <>, a-t-il regretté.

M. Sangaré a également a précisé que le Gouvernement a conscience de la souffrance des populations et reconnait la légitimité de ces actions citoyennes qui sont une façon spécifique de s’exprimer. Il a ensuite informé que le gouvernement appelle seulement notre jeunesse à plus de retenue dans l’expression de ces revendications citoyennes dont la forme actuelle est fortement préjudiciable aux efforts du Gouvernement pour adresser les problèmes du pays dans la situation de crise que nous vivons. Avant de laisser entendre que << dans un contexte de rareté des ressources, le Gouvernement n'a pas les moyens et ne peut pas satisfaire tout et tout de suite.

Quant à Madame le ministre des Infrastructures et de l'Équipement Mme Traoré Seynabou Diop, elle a rappelé beaucoup de chantiers finis, non finis et en cours de réalisations et, pour faute de financement à plusieurs niveaux. <>, a-t-elle affirmé.

Nia Dialla KEITA

actu-globe.com / actuglobe@gmail.com

TEL : 69664637 / 74733129

À propos NIA DIALLA KEITA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sommets G5-Sahel/CEDEAO au Burkina Faso : Pour l’exploitation de l’énergie solaire et la lutte contre le terrorisme

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence ...

Sécurité au Sahel : IBK à Ouagadougou pour les sommets du G5-Sahel et de la CEDEAO

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence ...