Accueil / Sociéte / Justice / Dans l’affaire de l’incarcération d’enfants maliens au Ghana L’Avocat, Isaac PAA Kwesi Anan Eshun envisage de porter plainte contre son client le libano-ghanéen Abu ZEIN dit Hassan

Dans l’affaire de l’incarcération d’enfants maliens au Ghana L’Avocat, Isaac PAA Kwesi Anan Eshun envisage de porter plainte contre son client le libano-ghanéen Abu ZEIN dit Hassan

L’Escroc libano-ghanéen Abu ZEIN et son Avocat, Issac PAA Kwesi Anan Eshun

L’avocat ghanéen découvre toute la vérité dans l’affaire et, par finir, envisage de porter plainte contre son client, Abu ZEIN dit Hassan qui en voulait à notre compatriote, Mohamed Mahmoud Ould Ibrahim.
Son arrivée inattendue et cavaleresque à Bamako avait fait grand bruit dans le monde malien de la police et de la justice. Ayant aterri à Bamako le vendredi 20 septembre, il ètait venu avec la ferme intention de faire signer par notre compatriote Mohamed Mahmoud Ould Ibrahim dit Oumar un engagement de reconnaître les faits que lui reprochait son client et non moins bandit de grand chemin, le nommé M. Abu ZEIN dit Hassan. Ce dernier était tellement sûr de faire plier notre compatriote parce que, avant de faire venir son avocat au Mali, il avait réussi, par une grosse manœuvre, à faire arrêter et incarcérer les enfants de notre compatriote rèsidant au Ghana.
Mais, une fois arrivé au Mali et après qu’il ait èté interrogé sur les raisons de sa venue à Bamako, l’avocat Issac PAA Kwesi Anan Eshun, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a fini par cracher le morceau. Un gros morceau, disons une vraie cabale contre notre compatriote Mohamed Mahmoud Ould Ibrahim dit Oumar. C’est l’avocat de Abu ZEIN lui-même, qui, après avoir confondu lors de son interrogatoire, reconnaitra que son libano-ghanéen de client voulait plutôt de faire chanter notre compatriote. En effet, c’est lui-même, en tant qu’avocat qui affirme : «J’avoue que toutes les accusations faites par Abu Zein à l’encontre de Mohamed Ould Ibrahim sont fausses. Ce n’est que des mensonges, des histoires inventées de toutes pièces en vue de tenter de salir et de détruire Mohamed Mahmoud Ould Ibrahim dit Oumar. J’étais venu à Bamako, envoyé par M.Hassan ZEIN dans l’intention de faire signer un document par M. Mohamed Mohamoud Ould Ibrahim, et aussi de lui prendre de l’argent qu’il devrait me remettre. En vérité, c’est dans cette affaire, c’est ici à Bamako que je découvre le vrai nom de Abu ZEIN qui se faisait appeler Hassan ».
Et l’avocat ghanéen Issac PAA Kwesi Anan de poursuive : « Je veux que le monde sache que toutes les accusations de terrorisme et vente de drogue formulées à l’encontre de Mohamed Mahmoud Ould Ibrahim ne sont que des mensonges.»
C’est donc au Mali que l’avocat ghanéen vient avouer la grotesque manœuvre que son client Abu Zein a tissé contre notre compatriote, Mohamed Mahmoud Ould Ibrahim dit Oumar. »
L’avocat ghanéen ne s’est pas seulement limité à reconnaître que c’était une vraie cabale en effet, il est allé plus loin en affirmant que c’est lui-même qui ira au Ghana porter plainte contre son client en l’occurrence Abu Zein dit Hassan.
Bref, une affaire comme on en a rare connu dans les annales de la grande escroquerie internationale : un avocat qui découvre la vérité dans une affaire qui, par finir, envisage de porter plainte contre son client.

Affaire à suivre

La rédaction

À propos NIA DIALLA KEITA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mali – Affaire des avions cloués au sol : Une commission spéciale d’enquête mise en place…

Ce samedi, le 05 Octobre 2019, lors d’une session extraordinaire, ...

Aéroports du Mali : Le directeur commercial et ses co-accusés déférés pour détournement de 800 millions de FCFA

Dans le cadre de la lutte contre la corruption dans ...