Accueil / Economie / Mali – Forum du MAEP à Bamako : Pour promouvoir la bonne gouvernance en Afrique…

Mali – Forum du MAEP à Bamako : Pour promouvoir la bonne gouvernance en Afrique…

Sur le rôle des universités, du secteur et des groupes de réflexion dans le processus de gouvernance, le Mécanisme Africain d’Évaluation par les Pairs (MAEP) a tenu ce vendredi, 24 janvier 2020, à l’hôtel Sheraton un forum public, premier du genre. Il a pour objectifs généraux « d’examiner et d’enrichir la notion de gouvernance et sa pratique en Afrique dans l’intérêt de la Renaissance africaine, afin de trouver une solution au problème de la qualité des données, de développer des stratégies de communication, d’impliquer les citoyens ordinaires aux initiatives de développement et de permettre que le processus du MAEP soit conduit par le peuple et non par les gouvernements uniquement. »

L’ouverture des travaux a été présidée par le ministre malien de l’Intégration Africaine, Me Baber Gano. Elle a enregistré la présence du Directeur Général du Secrétariat Continental du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs PROF EDDY MALOKA, et des membres des commissions du MAEP.

En rappel, le Mécanisme Africain d’Évaluation par les Pairs (MAEP) est une agence spécialisée de l’Union africaine (UA) créée en mars 2003 pour accélérer la mise en oeuvre du nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD). Il est ainsi un outil utile et pratique destiné à promouvoir la bonne gouvernance en Afrique, conformément à l’aspiration 3 de l’agenda 2063 de l’union africaine – une afrique de bonne gouvernance, de démocratie, de respect des droits de l’homme, de justice et d’état de droit dans ses quatres domaines thématiques : Démocratie et gouvernance politique, Gouvernance et Gestion économiques, Gouvernance d’entreprises et développement socioéconomique.

Selon le directeur général du Secrétariat Continental du Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs, les institutions universitaires, le secteur privé et les groupes de réflexion sont particulièrement bien placés pour approfondir notre approche en créant des liens entre différents secteurs et en aidant à créer des opportunités transversales et innovantes pour : Renforcer le processus de gouvernance ; Sapproprier conjointement létablissement des politiques, des plans et des programmes ; Se préoccuper de la création et de la communication de connaissances pertinentes en matière de politiques, ce qui facilite souvent le dialogue public et contribue à une plus grande transparence du processus délaboration des politiques ; et Contribuer à la responsabilisation et au débat pluraliste au sein de la société.

Le ministre malien de l’Intégration Africaine s’est réjoui de la tenue à Bamako (au Mali) de cet important évènement, dès les tous premiers jours de l’année 2020. Il a ainsi réaffirmé ici, au nom du Gouvernement du Mali, leur volonté de poursuivre les efforts afin que le MAEP puisse jouer pleinement aux niveaux national et continental ses missions dans le cadre des nouvelles orientations données par l’Union Africaine à savoir le repositionnement du MAEP en tant qu’instrument novateur de partage des bonnes pratiques et sa responsabilisation dans le pilotage du suivi et de l’évaluation de tous les principaux domaines de la gouvernance, y compris la mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Union africaine et des Objectifs de développement durable 2030 des Nations Unies.
Me Baber Gano s’est dit également dit convaincu qu’à l’issue des présentations et des discussions, des capacités de réflexion seront développées pour participer davantage aux travaux du MAEP dans le cadre de son mandat élargi.

Nia Dialla KEITA

actu-globe.com / actuglobe@gmail.com

TEL : (00223) 69664637 / 74733129

À propos NIA DIALLA KEITA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mali – Culture d’anacarde : Pour contribuer à la lutte contre la pauvreté…

Ce lundi 10 février 2020, la salle de conférence de ...

Intégration Africaine : Le Mali à l’honneur

Le 29ème Sommet du Forum des  Chefs d’Etat et de ...