Accueil / Sociéte / Mali – Crise sécuritaire : Le président du CSDM soutient la décision du Président IBK sur le dialogue avec Amadou Koufa et Iyad Agali

Mali – Crise sécuritaire : Le président du CSDM soutient la décision du Président IBK sur le dialogue avec Amadou Koufa et Iyad Agali

C’est à l’occasion d’un point de presse, tenu ce mercredi 12 février 2020 au siège même de CSDM que le président Mohamed Chérif Haïdara a exprimé son point de vue sur la décision prise par le Président de la Réplique du Mali son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta dans le cadre du dialogue entre les deux hommes Amadou Koufa et Iyad Agali.

Le Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne (CSDM), par la voie de son président Mohamed Cherif Haïdara a qualifié la décision du Président de la République sage à Addis Abebas au cours du sommet de l’Union Africaine dans le cadre du dialogue avec les deux hommes qui menacent notre cher pays le Mali comme une décision sage. Raison pour laquelle le président du conseil supérieur de la diaspora malienne à l’issu d’un point de presse exprime son soutien et son engagement ferme à cette décision d’IBK pour le dialogue entre les deux hommes comme sortie de crise. Car la raison en est que la situation est très urgente et elle mérite d’avoir une solution souhaitable d’où son soutien à cette décision. Ainsi, il affirme dans son communiqué que selon l’ONU, entre octobre et décembre 2019, l’arme malienne a perdu 193 soldats au centre et au nord du pays. Et plus de 456 civils avec 44 soldats français. L’attaque de Sokolo avec la mort d’une vingtaine des FAMa est encore fraiche dans les esprits, sans compter les ressentes attaques des camps de gendarmeries de Alatola à Niono, le 9 février avec 3 gendarmes tués et Diéma dans la région de Kayes le 10 février avec 1 gendarme tué et deux autres blessés. Ces différentes attaques contre les symboles de notre Etat ont succédé à tant d’autres avec des dégâts plus importants en termes de pertes de vies humaines et de matériels militaires. Au regard de tout cela, M. Haïdara, président du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne a décidé de soutenir la position du Président de la République, parce qu’il est conscient qu’elle est actuellement la seule issue possible pour aller vers la paix. Enfin, le Président Mohamed Chérif Haïdara se réjouit car il a porté cette hypothèse de négociation lors de la «  conférence d’attente nationale ». Ensuite l’idée a fait son chemin et qu’au plus haut sommet de l’Etat, elle est apparue comme une alternative sérieuse. Aussi, il a surtout félicité le peuple malien pour l’avoir fortement recommandée dans le cadre du Dialogue National Inclusif.

Amakana SAYE

actu-globe.com / actuglobe@gmail.com

TEL : (00223) 69664637 / 74733129

À propos NIA DIALLA KEITA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mali – attaque terroriste à Alatona : Des soldats maliens trouvent la mort et des assaillants abattus

Tôt ce dimanche matin, vers 03H du matin, le poste ...

Mali – Région de Gendarmerie de Bamako : Le Commandement honore deux de ses cadres partant à la retraite

A la suite de la grande cérémonie organisée à l’honneur ...