Accueil / Sociéte / Mali – Lancement des activités du RJIDC : Pour la lutte contre la drogue et le crime organisé

Mali – Lancement des activités du RJIDC : Pour la lutte contre la drogue et le crime organisé

Le lancement des activités du Réseau des Journalistes d’Investigations pour la lutte contre la Drogue et le Crime organisé (RJIDC) a été présidé, ce samedi 22 février 2020, par le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile Salif Traoré. Il a enregistré la présence du maire de la Commune IV Adama Bérété, du président Amadou Bamba Niang, des membres dudit réseau, et des présidents des différentes organisations de la presse.

Le thème retenu pour ce lancement est la lutte contre le tramadol et la chicha. Quant on sait que le trafic illicite et l’utilisation détournée et abusive du tramadol concerne le Mali où en 2016, gélules de tramadol ont été saisies. Et également au CHU du Point G, le représente 6,8℅ des substances faisant l’objet d’abus et est entrain de causer des complications sociales, physiques et psychiatriques.

Pour le président dudit réseau, Amadou Bamba Niang, lutter contre la drogue et le crime organisé sont deux grandes préoccupations nationales, voire internationales, pour mériter une attention particulière de la part des États.

Remerciant l’État, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, à travers les forces de sécurité, le président du Réseau des Journalistes d’Investigations pour la lutte contre la Drogue et le Crime organisé aura précisé que le RJIDC est une résultante d’une série de formations grâce à l’Office Central des Stupéfiants (OCS), avec l’appui de ses partenaires dont l’ONUDC.
Cependant, le réseau, par la voie de son président, se dit très préoccupé par des acteurs du trafic illicite de stupéfiants et du crime organisé, qui s’organisent de plus en plus en réseaux mafieux, en utilisant des stratagèmes ingénieux pour minimiser les risques d’être démasqués.

 » Face à cette situation, il faut une riposte de taille qui passe par la conjugaison des efforts de toutes les forces impliquées dans la lutte pour les anéantir. Dans cette conjugaison d’efforts, les journalistes que nous sommes, nous nous engageons à jouer notre participation pleine et entière, en toute liberté, dans le respect de l’éthique et de la déontologie imposées par la fonction journalistique », a-t-il précisé.

Nia Dialla KEITA

actu-globe.com / actuglobe@gmail.com

TEL : (00223) 69664637 / 74733129

À propos NIA DIALLA KEITA

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Mali – Colonel Fousseyni Fadama Keïta de la gendarmerie : « Un officier intègre et intransigeant sur le respect des textes militaires »

Dans ce numéro comme d’habitude, nous sommes allés à la ...

Mali – WaterAid et Journée Mondiale de l’Eau 2020 : Sous le thème « L’eau et le changement climatique ».

L’Organisation Internationale Britannique WaterAid, à l’instar de la Communauté Internationale, ...