Mali : Nouveau Président, nouveau Premier ministre

Date:

Le Président de la Transition avait publiquement annoncé son souhait de vouloir confier la Primature au M5-RFP. Le choix interne du M5-RFP s’est par la suite porté sur la personne de Dr Choguel K. Maïga. Assimi Goïta a finalement pu joindre la parole à l’acte, juste après son investiture comme Président de la Transition ce lundi 07 juin 2021.

C’est fait ! Dr Choguel k. Maïga est le nouvel homme à la tête de la Primature. Il a pour tâche de constituer un gouvernement de large ouverture dans lequel doit figurer les hommes politiques, la société civile, les leaders religieux, voire quelques têtes syndicalistes. Le nouveau Premier Ministre devrait mettre le Mali au-dessus de tout et oublier les rancunes politiques.
La grande majorité des maliens partage ses visions et postures, et pense qu’il a le niveau intellectuel requis pour occuper ce poste. Il doit alors profiter de cette confiance portée en sa personne pour rassembler les maliens autour de l’objectif (amener la transition à bon port).

À travers son organisation, le nouveau PM a toujours clamé la rectification de la Transition. Il est maintenant aux commandes. Nous l’observons.
Le M5, après l’avoir désigné comme PM, doit continuer à l’accompagner tout au long de cette transition pour la réussite de cette dernière. Tous les membres du M5 ne peuvent être dans le nouveau gouvernement, cet état de fait ne devrait en aucun cas être source de fissure pouvant entraver la continuité de cette organisation.

La limite du nombre de nos ministères est fixée à 25 selon l’esprit de la Charte. Mais puisque ce document ne cesse d’être piétiné, on pourrait alors se retrouver au-delà de ce nombre. Le premier problème auquel sera confronté le PM est le choix des hommes qui occuperont les département ministériels.
Les militaires voudront une plus grande représentativité qu’avant, et feront tout pour maintenir certains postes comme les Ministères des Finances, et de l’Administration Territoriale. Le PM pourrait facilement céder le premier, mais difficilement le second. Il sait pertinemment que sa crédibilité dépendra de l’organisation des élections. Il essayera d’imposer un homme de confiance à ce poste ( Ministère de l’Administration Territoriale ).

Les jours à venir nous édifieront sur le sort du Comité d’orientation stratégique mis en place par Moctar Ouane.
Pour la bonne réussite de sa mission, il est préférable qu’il le maintienne, mais qu’il soit rattaché au ministère de l’administration territoriale.

A Aziz Diallo

actu-globe.com / actuglobe@gmail.com

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related