Reprise des opérations militaires françaises au Mali : Le pari gagné par Assimi Goïta

Date:

Après un mois de suspension, la France a annoncé la reprise de sa coopération militaire avec le Mali, selon un communiqué du ministère français des Armées. “La France a décidé la reprise des opérations militaires conjointes ainsi que des missions nationales de conseil, qui étaient suspendues depuis le 3 juin dernier”, a indiqué le ministère des Armées dans son communiqué mis en ligne sur son site, vendredi 2 juillet alors que cette force allait se retirer de la région, selon une déclaration faite par le président Emmanuel Macron le 10 juin dernier.

Selon l’Élysée, la France a justifié cette décision par les engagements des autorités transitoires maliennes à l’échelle régionale. “La France prend acte des engagements des autorités maliennes de transition, endossés par la CEDEAO lors du sommet du 19 juin. Un dispositif d’accompagnement de ces engagements a été mis en place”, a argumenté Paris.

“Les groupes terroristes ont pour objectifs l’établissement, sur l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest, de l’islamisme radical ainsi que la régression des libertés et des droits humains. La France reste pleinement engagée, avec ses alliés européens et américains, aux côtés des pays sahéliens et des missions internationales, pour s’y opposer”, a encore expliqué le ministère des Armées.

La France avait décidé de suspendre sa coopération militaire avec le Mali au lendemain du coup d’Etat du 24 mai dernier, le deuxième en 9 mois. “Dans l’attente de garanties, la France (…) a décidé de suspendre, à titre conservatoire et temporaire, les opérations militaires conjointes avec les forces maliennes ainsi que les missions nationales de conseil à leur profit”, avait indiqué le ministère français des Armées dans un précédent communiqué, le 3 juin dernier.

Le déploiement militaire français remonte à l’année 2013, dans le cadre de l’opération “Serval”, lorsque Bamako était menacé d’une incursion rebelle. La Force “Barkhane” a pris le relais une année plus tard, aussi bien au Mali que dans 4 pays voisins, à savoir, le Burkina Faso, la Mauritanie, le Niger et le Tchad.

Pour protester contre le second coup de force du colonel Assimi Goïta de fin mai dernier, la France avait suspendu ses opérations avec l’armée malienne. Vendredi soir, elle a décidé de lever la mesure. La coopération entre les deux armées redémarre. Bamako en a été informé.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related