Mali : Mamadou Kamissoko, secrétaire général adjoint de la jeunesse de l’APM: ”La crise du Mali est le résultat des années de corruption…..”

Date:

Dans une déclaration, le président des jeunes de l’Association Pour le Mali (APM) de Kalaban Coro, le secrétaire général adjoint du bureau national de l’Association invite les autorités actuelles à respecter le délai de la transition. Dans la même lancée, il a interpelle le maire de Kalanban Coro à jouer pleinement son rôle pour le bonheur de la commune.
‘’Le Mali traverse un moment très chaotique depuis le coup d’Etat de 2012 jusqu’à nos jours. La tourmente socio politique dans laquelle le Mali se trouve est un cas d’école pour étudier l’interface entre sécurité et démocratie. Depuis l’occupation du Nord par les rebelles touaregs et les groupes terroristes, l’insécurité s’est propagée sur une bonne partie du territoire nationale occasionnant la fermeture des institutions publiques de certaines localités’’, peut on lire dans dans la declaration du président de l’APM.
A ses dires, les maires sont des acteurs socio-politiques particulièrement importants : d’une part, ils sont censée protéger les populations et œuvrer pour leur sécurité et leur bien être; d’autre part, ils sont eux-mêmes souvent des sources d’insécurité et d’incertitude.
La crise du Mali est le résultat d’années de corruption , d’indifférence, de mauvaise gouvernance et de violations alarmantes des droits humains commises en toute impunité par des individus mal intentionnés, regrette-t-il.
En réalité la prorogation de la transition actuelle avec à sa tête le colonel Assimi Goita sera un handicap pour le développement social, politique, économique et culturel de notre pays. Vu la non préservation de notre territoire ; vu les mauvaises conditions d’études des élèves et étudiants du Mali ; vu la forme de la démocratie, vu l’insécurité sous toute ses formes ; vu la multiplication du taux de chômage, ainsi que la charte de la transition, j’estime personnellement que la prorogation de cette transition n’est pas une solution pour la sortie de crise de notre pays qui est confronté à une crise multi dimensionnelle. Il faut un gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple dirigé par un président qui sera élu à cause de son patriotisme pour notre pays dont l seul et unique souci serait de satisfaire le peuple.
‘’Nous voulons avoir la totalité de notre pays, garantir notre sécurité et de surseoir à l’application de l’accord de paix et de réconciliation issu du processus d’Alger, car cet accord risquera d’être la cause du déclin de notre pays. Vu cette situation, il demande avec le plus grand respect et gratitude au gouvernement actuel et au président de la transition d’organiser les différentes sélections (municipales, législatives et présidentielles)’’
‘’Les maires étant les socles du développement municipal doivent être capables et légaaux, précisément celui de Kalabancoro en la personne de Tiecoura Diarra qui, depuis des années n’arrive pas à régler les problèmes majeurs et indispensables de ladite localité tels que : le problème foncier, la non implication de la jeunesse aux activités, la non mise en place du bureau local du Conseil communal de la jeunesse dont il est au courant depuis son arrivée à la tête de la mairie jusqu’à maintenant mais refuse toujours de prendre ce fléau en main. Les locaux des mairies en location (mairie de Kalabancoro Koulouba dans un immeuble du marché prétendent être en travaux depuis le mandat de l’ex maire Monsieur Issa Bocar Ballo jusqu’au jour d’aujourd’hui, celle de Kalabancoro Heremakono et Kabala..’’, indique-t-il.
Selon lui, depuis sa libération à la Maison centrale d’arrêt, il n’intervient dans aucun point au sein de la mairie, il ne fait qu impliquer d’autres personnes qui ne sont pas capables de résoudre ces problèmes.
‘’Si nous voulons changer le Mali, c’est maintenant, c’est à ce pays que nous devons tout et qui vaut tout pour nous’’, a-t-il laissé entendre.
Pour terminer, il lance un appel à tous les jeunes et vieux pour se donner la main, afin de rendre fier le père fondateur de la République du Mali Modibo Keita et redonner au Mali sa dignité, son honneur et sa valeur.
Bréhima DIALLO

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

Journée internationale de l’éducation: les pertinentes recommandations du président de la CNDH

Le 3 décembre 2018, l’Assemblée générale des Nations Unies...

Mali : le message du Président de la CNDH à l’occasion de la Journée internationale de l’éducation, le 24 janvier

Le 3 décembre 2018, l’Assemblée générale des Nations Unies...

Mali : Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 18 janvier 2023

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire,...

La ministre Sidibé Dédéou Ousmane œuvre pour un cadre de vie et de travail sain

Après la traditionnelle montée des couleurs, ce lundi matin,...