Formation et renforcement de capacité des femmes : la CAFO et la CODIM au secours des femmes et des jeunes femmes

Date:

Un atelier de formation et de renforcement de capacité des femmes a été organisé, du 14 au 16 octobre 2021 à la maison de la Femme Rive droite sise à Sabalibougou. Sur le thème : Rôle des femmes et des jeunes femmes dans la prévention et la lutte contre la traite des personnes et pratiques Assimilées.

La cérémonie d’ouverture était placée sous la présidence de l’Assistant président du Comité National de Lutte contre la traite des personnes et les pratiques Assimilées, Abdoul Karim Dembélé. Il avait à ses côtés la Présidente de la CAFO, Dembélé Oulematou Sow, la présidente de la Coalition, Droit, Intégration et Médiation de la CAFO Ly Fatimata Coulibaly, et la représentante du maire de la commune V du district de Bamako.

Pour cette occasion, 35 femmes et Jeunes femmes étaient massivement venues de l’intérieur du pays à travers la CAFO pour en bénéficier le fruit de cette formation et de renforcement de capacité des femmes.
Rappelons que cette séance de formation de renforcement de capacité des femmes et des jeunes femmes a été organisée dans le cadre de sensibiliser le grand public sur l’existence de la traite des personnes en République du Mali ; la nécessité de protéger les victimes et dénoncer les auteurs de traite ; l’existence de la loi de 2012 criminalisant la traite des personnes et l’interpellation des autorités locales et publiques à l’action en faveur de la lutte contre la traite des êtres humains .
Selon la présidente de Coalition, Droit, Intégration et de Médiation de la CAFO, Mme Ly Fatimata Coulibaly, c’est dans le cadre du plan d’action qui prévoit des actions en concordance avec l’action gouvernementale pour la mise en œuvre du plan d’action nationale de la traite des personnes 2018-2022 que la Coalition droit, Intégration et Médiation ( CODIM), et la Cordination des Associations femmes du Mali (CAFO) organisent cet atelier de renforcement de capacité des membres sur le thème ci-dessus. Il a noté cette présente formation est le fruit du partenariat entre le ministère en charge de la Justice et de la CAFO à travers le Comité National de lutte contre la traite des personnes et pratiques Assimilées dont le CODIM est membre. Toujours selon elle, après ces trois (3) jours de formation, une séance de restitution sera organisée dans chaque commune par les para-juristes et les participants de chaque commune sous la responsabilité de leur conseillère communale.
Quant à l’Assistant président du Comité National de Lutte contre la Traite des personnes et les pratiques Assimilées, Abdoul Karim Dembélé, il a tout d’abord salué l’intérêt et les soutiens multiformes que nos braves Mamans ne cessent d’apporter à la lutte contre la traite des personnes au Mali, en particulier les femmes et les jeunes femmes. Sans doute signale- t-il cet atelier contribuera au renforcement des capacités en particulier des femmes et jeunes femmes en faveur de la lutte contre la traite des personnes et permettra de façon spécifique à sensibiliser le grand public non seulement sur l’existence de la traite des personnes en République du Mali, mais aussi l’existence de la loi de 2012 criminalisant la traite des personnes et l’interpellation des autorités locales et publiques à l’action en faveur de la lutte contre la traite des êtres humains au Mali. A cet effet, il a invité les participantes à plus d’assiduité aux débats et échanges fructueux autour de questions qu’ils auront relevées suite aux présentations.

Amakana Saye

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

WANEP-Mali : le bilan à mi-parcours jugé positif

Le Réseau Ouest Africain pour l’Édification de la paix,...