CMSS : Des avancées significatives avec l’AMO

Date:

Le vendredi 29 octobre 2021, la ministre de la Santé et du Développement Social, Diéminatou Sangaré, non moins PCA de la CMSS, a présidé la 15è session ordinaire du Conseil d’administration de la Caisse Malienne de Sécurité Sociale (CMSS) sur la délégation de gestion de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) couvrant 22% de la population malienne. Et malgré les difficultés, il ressort de cette gestion des avancées notoires dont le remboursement aux prestataires de toutes les catégories de plus de 23,712 milliards de Fcfa.

La cérémonie a enregistré la présence du Directeur général de la CMSS Ichaka Koné et des administrateurs. Au cours de cette session, les administrateurs ont procédé à l’examen et adoption du procès- verbal de la 14e session ordinaire et, du rapport narratif sur la délégation de gestion de l’Assurance maladie obligatoire à la CMSS au titre de l’exercice 2020.

Ainsi, la CMSS, l’organisme gestionnaire délégué du régime AMO assure le recouvrement des cotisations et leur reversement à la CANAM ainsi que le remboursement aux prestataires des frais de soins inhérents à la maladie et à la maternité des assurés sociaux et les membres de leur famille conformément à la réglementation en vigueur.

Selon la présidente du Conseil d’administration de la CMSS, au cours de l’année 2020, la Caisse a remboursé aux prestataires de soins toutes catégories confondues, plus de 23,712 milliards de Fcfa pour 2.995.675 feuilles de soins liquidées contre environ 23,975 milliards pour 3.290.528 feuilles de soin en 2019, soit une légère diminution de 1,01%. Cette diminution selon Madame le ministre, s’explique par la mise en place de nouvelles mesures tendant à minimiser les risques de fraudes et à maitriser les dépenses, notamment l’instauration du ticket d’accréditation pour bénéficier des prestations. En dépit de ces efforts louables, des difficultés subsistent dans la mise en œuvre de l’AMO dont les fraudes.
Pour trouver des solutions aux maux, Madame le ministre de la Santé et du Développement social Diéminatou Sangaré, en fine connaisseuse du régime AMO, a engagé le DG de la CMSS à apporter des réponses appropriées à ces difficultés en mettant en commun les efforts des différents acteurs du régime de l’AMO.

Première Directrice du Système d’Information de la CANAM, Diéminatou Sangaré est à l’origine de la création de la carte biométrique dans le but de minimiser les risques de fraudes. Aujourd’hui, ministre de tutelle, elle s’est réjouie de constater que l’Assurance maladie Obligatoire contribue de façon significative à l’allègement du fardeau des dépenses de santé et connait un engouement de plus en plus appréciable dans la perspective de l’opérationnalisation imminente du Régime d’Assurance Maladie Universelle (RAMU).

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

Groupe scolaire de Nafadji, en Commune I du district de Bamako : inauguration d’une infrastructure de cantine scolaire

Sous la co-présidence de Madame Sidibé Dedeou Ousmane, ministre...

Projet d’appui aux comités de Gestion Scolaire Phase ll(PACGSII) : pour appui à l’éducation nationale

La ministre de l'Education Nationale, Madame Sidibé Dédéou Ousmane...

Lutte contre le cancer au Mali : le plaidoyer des docteurs

En conférence de presse vendredi 02 décembre 2022, au...