Mali : bientôt un Conseil national du dialogue social pour éviter les grèves des travailleurs

Date:

En vue de mettre fin aux différentes grèves et de trouver des solutions aux différentes revendications des travailleurs, un Conseil national du dialogue social (CNDS) sera installé en République du Mali. Cette annonce a été faite par la ministre de Tutelle ce matin au cours d’un atelier national d’échanges sur le renforcement du dispositif de prévention et de gestion des conflits de travail, qui s’est ouvert ce vendredi 17 décembre au Centre international de conférence de Bamako (CICB) et prendra fin le dimanche 19 décembre 2021. Cet atelier est en rapport avec les assises nationales de la refondation (ANR) et la conférence sociale dans le domaine du travail pour une transition réussie dans la paix et la quiétude sociale.

La cérémonie d’ouverture des travaux a été présidée par Madame le ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social Madame Diawara Aoua Paul Diallo. Elle a enregistré la présence de plusieurs de ses collègues ministres, du représentant du Bureau international du travail (BIT), des secrétaires généraux des différents syndicats des travailleurs du Mali et du président du conseil national du patronat du Mali.

Selon la ministre Aoua Paul Diallo, l’objectif global de cet atelier est de partager et d’échanger avec les acteurs du dialogue social sur les thèmes et les avant-projets de textes et documents ci-après : l’état des lieux du dialogue social au Mali, contraintes et perspectives pour une nécessaire refondation du dialogue social ; les modèles de cadres nationaux de dialogue social en pratique dans l’espace UEMOA ; les avant-projets de textes portant création d’un Conseil national du dialogue social (CNDS) conformément à une des recommandations de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ; et sur la création d’une cellule nationale du dialogue social au Mali.
Elle a également rappelé que des grèves et perturbations ont dominé le monde du travail dans les secteurs public et privé. Cette situation a été exacerbée par l’impact de la maladie à coronavirus dans les entreprises et les services des secteurs public et privé, avec son corollaire de mise en chômage technique et de licenciement du personnel. La ministre du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social a enfin invité et exhorté les participants à plus de débats frans et de recommandations fortes pour le meilleur des travailleurs au Mali.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related