Mali : la CNDH organise la 3ème Session du cadre de concertation entre les ODDH, les FDS/FSI et les OSC

Date:

La salle de réunion, de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH), a abrité le jeudi 19 Mai 2022, la troisième réunion du cadre de concertation entre les organisations de défense des droits de l’homme (ODDH), les Forces de Défense et de Sécurité (FDS/FSI), les Organisations de la Société Civile (OSC) et les populations. Cette réunion qui a regroupé une trentaine de participants représentant différentes structures, était présidée par le Président de la CNDH, M. Aguibou BOUARE.
Au cours de cette rencontre, il a été question du mandat de la CNDH et son accréditation au « Statut A » comme Institution Nationale des Droits de l’Homme portée au statut le plus élevé, du partage d’informations sur les allégations de violation des droits de l’Homme et de questions diverses.

Les participants ont également échangé sur les récentes allégations de violations des droits de l’Homme autour des opérations militaires à Moura, le charnier découvert autour du Camp de Gossi et de l’identité des victimes à Moura et Gossi.

Il convient de rappeler que la CNDH bénéficie, à l’instar de la Garde Nationale, de la Gendarmerie Nationale, de la Police Nationale, d’un appui de l’Institut Danois des Droits de l’Homme (IDDH), à travers le fonds fiduciaire de l’Union Européenne dans le cadre d’un projet intitulé « Appui aux forces de sécurité des pays membres du G5 Sahel pour la lutte contre l’impunité et le renforcement de leurs liens avec les populations ».

Dans le cadre de ce projet, il a été mis en place un cadre de concertation entre les Autorités, les ODDH, les FDS/FSI les OSC et les populations. Le cadre de concertation FDS/FSI-CNDH Populations-Autorités. Il s’agit d’un espace de rencontre et d’échange créé au sein de la CNDH, en vue de partager des informations et discuter des préoccupations communes relatives aux violations et abus des droits de l’Homme imputables aux FDS/FSI, aux acteurs non Étatiques et dont seraient victimes les populations et surtout les groupes vulnérables ou marginalisés.
L’un des objectifs de ce cadre est de renforcer les relations de confiance entre les populations et les FDS, en vue de mieux lutter contre le terrorisme.

Les participants ont bien apprécié la franchise des débats et ont formulé des recommandations allant, notamment dans le sens de l’ouverture d’enquêtes en cas d’allégations de violations ou d’abus des droits humains ; de respect des procédures légales en cas d’interpellations des suspects; de partage d’informations sur les cas de violations et d’abus ; d’impartialité et d’objectivité des organisations de défense des droits humains dans les dénonciations et monitoring.

Cellule de communication/CNDH

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related