Afrique – France : une manifestation inédite contre la France en Afrique du Sud

Date:

La mobilisation a été organisée par la gauche radicale proche de la Russie

Le dirigeant des Combattants pour la liberté économique (EFF), Julius Malema en tête du cortège qui se dirige vers l’ambassade de France à Pretoria le 25 mai 2022. (PHILL MAGAKOE / AFP)
Le dirigeant des Combattants pour la liberté économique (EFF), Julius Malema en tête du cortège qui se dirige vers l’ambassade de France à Pretoria le 25 mai 2022. (PHILL MAGAKOE / AFP)
A l’occasion de la Journée de l’Afrique, plusieurs centaines de militants de la gauche radicale sud-africaine se sont rassemblés, le 25 mai 2022, devant l’ambassade de France à Pretoria pour condamner l’ingérence française sur le continent africain. C’est la première manifestation du genre dans ce pays.

“La France dehors”

La manifestation était organisée par Julius Malema, le leader de la gauche radicale qui a mis à la disposition de ses militants et sympathisants des cars pour les conduire dans le secteur de l’ambassade de France à Pretoria.

Des centaines de personnes, étaient munis de pancartes rouges aux couleurs du parti avec des slogans anti-français. “La France est responsable de génocide en Afrique” “L’Afrique de l’Ouest n’est pas une colonie française” “Richesse de la France sur le dos des Africains” ou bien encore “la France dehors”. Placée sous le signe de la lutte contre l’impérialisme de l’Occident, la marche avait comme cible principale la France.

“Le colonialisme français sur le continent africain continue d’être la forme de colonialisme la plus brutale, la plus cruelle et la plus diabolique du continent africain

Julius Malema, leader sud-africain de la gauche radicale

Une réponse diplomatique

Cette manifestation aux allures menaçantes, a été accueillie avec diplomatie par l’ambassadeur de France à Pretoria. Aurélien Lechevallier s’est adressé brièvement à la foule en promettant de transmettre à Paris le mémorandum remis par Julius Malema. Il a souligné que malgré des désaccords, la France restait “partenaire” et “amie” des nations africaines.

C’est la première fois qu’une telle action est menée en Afrique du Sud. Des manifestations hostiles à la France et à sa présence militaire au Sahel se sont multipliées ces derniers mois Mali, en Centrafrique et au Tchad. Elles sont souvent orchestrées par des responsables proches de Moscou. C’est le cas de Julius Malema qui se déclare de la mouvance anti-impérialiste opposée à l’Europe et aux Etats-Unis. Le leader de la gauche radicale a récemment apporté un soutien appuyé à la Russie après l’invasion en Ukraine.

franceinfo avec AFP

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

Groupe scolaire de Nafadji, en Commune I du district de Bamako : inauguration d’une infrastructure de cantine scolaire

Sous la co-présidence de Madame Sidibé Dedeou Ousmane, ministre...

Projet d’appui aux comités de Gestion Scolaire Phase ll(PACGSII) : pour appui à l’éducation nationale

La ministre de l'Education Nationale, Madame Sidibé Dédéou Ousmane...

Lutte contre le cancer au Mali : le plaidoyer des docteurs

En conférence de presse vendredi 02 décembre 2022, au...