Mali – 5e audience publique de la CVJR : Pour rendre la dignité des femmes victimes de violences sexuelles et enfants victimes de conflits, c’est ce samedi 11 juin au CICB

Date:

Dans le but de promouvoir la reconnaissance nationale aux victimes et leur rendre leur dignité, la CVJR organise, ce samedi 11 juin 2022 au Centre international de conférence de Bamako (CICB) sa cinquième audience publique non judiciaire. Le thème de cette audience est “ Femmes victimes de violences sexuelles et Enfants victimes de conflits ”.

Cette annonce a été faite ce jeudi 09 juin à la maison de la presse, au cours d’une conférence de presse, par le président de la Commission vérité justice réconciliation (CVJR) Ousmane Oumarou Sidibé.

Les objectifs des audiences de la CVJR sont de : rendre aux victimes leur dignité et faciliter un début de guérison, en reconnaissant publiquement ce qui leur est arrivé ; promouvoir la reconnaissance nationale des victimes et l’intégration de leurs récits à la mémoire et à l’histoire nationales ; utiliser l’information reçue comme un outil d’éducation et de sensibilisation pour la population dans son ensemble, afin de promouvoir le dialogue sur le passé et la réconciliation nationale.

Au total, 12 victimes dont 10 femmes victimes de violences sexuelles et 2 enfants victimes en période de conflits (garçons 20 ans et 12 ans) vont témoigner ce samedi 11 juin 2022 au CICB.

Selon le président Sidibé, les personnes qui témoignent et les victimes entendues lors des audiences publiques rapportent des faits vérifiés par la CVJR et les organisations de la société civile.

Les dépositions ont commencé le 03 janvier 2017 dans les antennes régionales. À la date d’aujourd’hui, plus de 28 600 dépositions ont été recueillies dans les différentes antennes régionales et auprès des équipes mobiles.

De nos jours, plus de 18 000 formulaires de dépositions ont été saisis dont plus de la moitié sont des femmes. Et plus de 350 victimes se trouvent dans un besoin urgent d’accompagnement. En tout, 28677 dépositions ont été enregistrées dont 17000 sont celles de femmes et 760 représentent le nombre d’enfants.

Le président Ousmane Oumarou Sidibé a enfin rassuré que la CVJR a déjà pris toutes les dispositions nécessaires pour préserver les intérêts des victimes et témoins prenant part à ses audiences, y compris par un examen médical et un soutien psychologique offert avant et après les audiences.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

Journée internationale de l’éducation: les pertinentes recommandations du président de la CNDH

Le 3 décembre 2018, l’Assemblée générale des Nations Unies...

Mali : le message du Président de la CNDH à l’occasion de la Journée internationale de l’éducation, le 24 janvier

Le 3 décembre 2018, l’Assemblée générale des Nations Unies...

Mali : Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 18 janvier 2023

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire,...

La ministre Sidibé Dédéou Ousmane œuvre pour un cadre de vie et de travail sain

Après la traditionnelle montée des couleurs, ce lundi matin,...