Centre d’instruction de Bapho : plus de 200 malades, des démissions et fausses couches

Date:

Après 20 jours passés au Centre d’instruction de Bapho, les nouvelles ne sont pas du tout bonnes. Sur un effectif total de 807 fonctionnaires nouvellement admis au concours national de la Fonction publique et envoyés pour la formation miliaire de base, plus de 200 sont indisponibles. Motifs : abandon pour cause de manœuvre intense, maladies et cas de crises répétitives. Deux cas de fausses couches dont un grave évacué sur l’hôpital de Ségou. Oui à la formation militaire de base, mais le danger est là lorsque les candidats ne sont pas recrutés sur les exigences militaires.

Si rien n’est fait pour non seulement réduire la durée de cette formation, le risque de transformer la joie de certaines familles en cauchemar est très grand.

Des nouvelles parvenant de l’autre côté de Ségou au centre d’instruction de Bapho où se tient actuellement la formation militaire de base des nouveaux fonctionnaires récemment admis au concours national ne sont pas du tout rassurantes.

Source: Le journal, LE COMBAT

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related