Bafing : l’association JAEPS plante plus de 300 pieds d’arbres dans la commune de Bamafélé

Date:

Hier samedi, l’association de Jeunesse Active pour l’Environnement et la Protection du fleuve Sénégal (JAEPS) a procédé à la plantation de 350 pieds d’arbres dont 250 pieds d’eucalyptus et 100 pieds de kaïcedra (dialla) à Kéniéba Bafing, une localité située dans le cercle de Bafoulabé, commune rurale de Bamafélé.

Avec l’intérêt affiché par la jeunesse pour l’importance de l’environnement dans le cercle, cette association regroupe la jeunesse de cinq (05) communes rurales qui sont : Bamafélé, Diokéli, Koundian, Mahina et Bafoulabé. Cette activité de la jeunesse de ces différentes communes entre dans le cadre de la protection de l’environnement au Mali, un fardeau pour les plus hautes autorités du pays.

Déterminée plus que jamais à relever les défis environnementaux dans le cercle de Bafoulabé, l’association JAEPS, en collaboration avec l’Entreprise de Développement durable pour la Protection et l’Amélioration de l’Environnement et son Contenu (EDPAEC), a décidé d’organiser ce samedi 27 août 2022 une journée de reboisement à Kenieba Bafing. Étaient présents à cette journée de reboisement le chef de zone des Eaux et Forêt de l’Arrondissement de Bamafélé Amadou Kassambara, le président de l’association JAEPS Dioncounda Dembélé, le secrétaire chargé de l’environnement de la JAEPS Abdramane Dembélé, le secrétaire chargé de l’organisation Amadou Doucara et beaucoup des membres de ladite association.

Les responsables présents sur place se sont réjouis de cette bonne initiative prise par l’association JAEPS. Ils ont toutes fois parlé de l’importance de l’environnement et de son contenu, du reboisement, de l’importance de veiller et de protéger ces arbres. Toute une importante qui nous fait dire que l’environnement est notre vie. Sans l’environnement, il n’y a pas de vie, pas de développement et sans développement le monde n’a aucune raison d’exister.

Le président de l’association JAEPS, Dioncounda Dembélé aura appelé à l’union sacrée auprès des populations, des partenaires nationaux et internationaux, des investisseurs nationaux et internationaux, des ONG pour des formations, des financements, ou en matériels etc…afin de mieux faire face aux problèmes environnementaux.
Il a également appelé également les populations à faire des sensibilisations auprès des villages pour un changement de comportements pour un environnement saint. Avant de remercier infiniment le service des Eaux et Forêt et l’ensemble des autorités locales pour leur accompagnement dans la réussite de leurs activités.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

Journée internationale de l’éducation: les pertinentes recommandations du président de la CNDH

Le 3 décembre 2018, l’Assemblée générale des Nations Unies...

Mali : le message du Président de la CNDH à l’occasion de la Journée internationale de l’éducation, le 24 janvier

Le 3 décembre 2018, l’Assemblée générale des Nations Unies...

Mali : Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 18 janvier 2023

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire,...

La ministre Sidibé Dédéou Ousmane œuvre pour un cadre de vie et de travail sain

Après la traditionnelle montée des couleurs, ce lundi matin,...