Examen Périodique Universel : la CNDH organise la 1ere réunion de préparation de son Rapport alternatif au titre du 4ème cycle

Date:

Les locaux de la Commission nationale des Droits de l’Homme (CNDH) ont abrité le Jeudi 1er Septembre 2022, la 1ere réunion de préparation du rapport alternatif de la CNDH au titre du 4ème cycle de l’examen périodique universel (EPU). La cérémonie d’ouverture était présidée par le Président de la CNDH, M. Aguibou BOUARE. Elle a enregistré la présence des représentants de plusieurs départements ministériels, des organisations de défense des droits de l’homme et de la presse.

Dans son discours, M. BOUARE a souligné l’importance que revêt l’EPU pour les États. Reposant sur le principe d’égalité de traitement de tous les pays, il donne à tous les États l’occasion de déclarer les mesures qu’ils ont prises pour améliorer la situation des droits de l’homme dans leur pays et pour surmonter les obstacles à l’exercice de ces droits. L’EPU consiste également à partager les meilleures pratiques en matière de droits de l’homme à travers le monde.

L’objectif principal de cette rencontre est de permettre aux participants de s’approprier le processus de l’E.P.U. Spécifiquement Il s’agit d’échanger sur le processus et les enjeux de l’EPU et le rôle de l’INDH ; mettre en place un comité de rédaction et un chronogramme d’élaboration du rapport alternatif.

Au cours de cette première réunion, le Secrétaire Général de la CNDH, M. Zoumana DIARRA a expliqué aux participants le processus et les enjeux de l’EPU ainsi que le rôle de l’INDH en la matière.

A la fin de la rencontre, un comité de rédaction du projet de rapport a été mis en place et un chronogramme d’activités sera élaboré par ledit comité.

Le Conseil des droits de l’homme a été institué par la Résolution 60/251 de l’Assemblée générale des Nations unies le 15 mars 2006. Son alinéa 5 (e) instruit le Conseil des Droits de l’Homme (CDH) des Nations Unies de « procéder à un examen périodique universel (EPU), sur la foi d’informations objectives et fiables, de la manière dont chaque État s’acquitte de ses obligations et engagements en matière de droits de l’homme de façon à garantir l’universalité de son action et l’égalité de traitement de tous les États ».

A ce titre, le CDH examine, tous les quatre ans et demi, la situation des droits de l’homme dans chaque État membre de l’ONU. Au cours de ce processus, chaque État examiné reçoit des recommandations spécifiques des actions à mettre en œuvre afin de renforcer la promotion et la protection des droits de l’homme au niveau national. Cet examen est fondé sur une coopération et un dialogue constructif auquel le pays concerné est pleinement associé et qui tient compte des besoins du pays en matière de renforcement de ses capacités.

Depuis sa création, le Gouvernement du Mali a participé à tous les cycles en produisant le rapport national sur la situation des droits de l’Homme. Parallèlement, le rôle de la Commission Nationale des Droits de l’Homme est devenu plus important à la fois dans le cadre de la préparation du rapport national et dans celui de son rapport alternatif sur la mise en œuvre des recommandations issues du cycle précédent.

La CNDH, accréditée au Statut A depuis mars 2022, s’engage à soumettre son rapport alternatif au titre du 4ème Cycle de l’EPU. Elle entend inscrire ce processus dans un cadre participatif et inclusif. C’est pourquoi, elle organise la première réunion de préparation du rapport alternatif, à laquelle participeront les acteurs étatiques et non étatiques.

Ce Rapport fera l’état des lieux des droits humains sans complaisance afin de permettre à l’Etat de mieux s’acquitter de ses obligations nationales et de ses engagements internationaux.

Cellule de communication/CNDH

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

Groupe scolaire de Nafadji, en Commune I du district de Bamako : inauguration d’une infrastructure de cantine scolaire

Sous la co-présidence de Madame Sidibé Dedeou Ousmane, ministre...

Projet d’appui aux comités de Gestion Scolaire Phase ll(PACGSII) : pour appui à l’éducation nationale

La ministre de l'Education Nationale, Madame Sidibé Dédéou Ousmane...

Lutte contre le cancer au Mali : le plaidoyer des docteurs

En conférence de presse vendredi 02 décembre 2022, au...