Promotion des Droits de l’Homme : le consortium COFEM et One Stop Center Djiguiya renforcent les capacités des Forces de Défense, de Sécurité et la Société Civile, avec la participation active de la CNDH

Date:

Le Secrétaire Général de la Commission Nationale des Droits de l’Homme a pris part à la cérémonie d’ouverture de l’atelier de renforcement des capacités de 60 acteurs engagés des forces de sécurités/défense et la société civile dans la promotion et la protection des droits des femmes et des filles. Cet atelier qui se tiendra du 19 au 21 Octobre 2022 est organisé dans le cadre du projet du Consortium COFEM et One Stop Center Djiguiya, le Groupement Mobile de Sécurité (GMS).

Dans son discours M. Zoumana DIARRA a salué l’initiative du consortium parce qu’elle cadre bien avec les missions de la CNDH qui sont : la promotion , la protection des droits de l’Homme ainsi que la prévention de la torture.

Cette formation a pour objectif Contribuer au renforcement des capacités de 60 acteurs (les porteurs d’uniforme, leaders communautaires et les OSC) sur les droits des femmes : genre, VBG et Masculinités positives.

Au terme de cette session, les participants seront capables de définir le concept genre ; identifier les attitudes de bases pour faire l’analyse genre dans nos organisations; ils se familiariseront avec les types de violences basées sur le genre, et seront dotés d’un outil de collecte des données sur les VBG.

Cette formation permettra également d’améliorer les connaissances des participants (es) en masculinités positives et ils (elles) s’engageront dans la promotion de ce concept.

Le projet VLF-Musoya de l’initiative Voix et Leadership des Femmes financé par Affaires Mondiales Canada (AMC) et mis en œuvre par le consortium CECI-SOCODEVI, vise le renforcement des capacités des mouvements des femmes et l’amélioration de l’accès au financement des organisations de défense des droits des femmes et des filles (F/F) de la société civile en vue de permettre aux femmes et filles, un meilleur exercice de leurs droits et de faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes.

Le projet collabore actuellement avec 19 organisations locales de défense des droits des femmes et des filles et 6 plates-formes, alliances et réseaux (PAR). Le projet a une durée de 5 ans (novembre 2018 à novembre 2023) et intervient dans 6 régions du Mali (Kayes, Sikasso, Mopti, Gao, Ségou, Koulikoro) et le District de Bamako à travers ses 25 organisations partenaires.

En plus de ces organisations partenaires, VLF-Musoya offre aussi l’opportunité à d’autres organisations du Mali, de s’allier avec une des organisations partenaires afin de soumettre une initiative commune et ponctuelle pour financement à travers son fonds rapide et réactif.

C’est dans ce cadre que le Consortium COFEM et One Stop Center Djiguiya a initié un projet qui vise à « Amplifier la voix des femmes et des jeunes sur la promotion des droits des femmes et des filles, plus spécifiquement le personnel féminin des forces de défense et de sécurité » à Bamako et à Koulikoro.

Cellule de communication/CNDH

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

Groupe scolaire de Nafadji, en Commune I du district de Bamako : inauguration d’une infrastructure de cantine scolaire

Sous la co-présidence de Madame Sidibé Dedeou Ousmane, ministre...

Projet d’appui aux comités de Gestion Scolaire Phase ll(PACGSII) : pour appui à l’éducation nationale

La ministre de l'Education Nationale, Madame Sidibé Dédéou Ousmane...

Lutte contre le cancer au Mali : le plaidoyer des docteurs

En conférence de presse vendredi 02 décembre 2022, au...