Douanes du Burkina, du Mali et du Niger : signature d’une convention pour l’interconnexion des systèmes informatiques

Date:

Dans le but de gérer les marchandises en transit dans les 3 pays, une convention pour l’interconnexion des systèmes informatiques des douanes du Mali, du Burkina et du Niger a été signée ce mercredi 24 mai 2023. Les 03 pays ouest africains ont ainsi signé, à Bamako, une convention sur l’interconnexion des systèmes informatiques des douanes des trois pays, dans le cadre du projet Système interconnecté de gestions des marchandises en transit (SIGMAT) afin de mutualiser leurs efforts et surmonter les difficultés liées au transit.

La cérémonie de ladite signature s’est tenue au ministère de l’Économie et des Finances, sous la présidence chef du département, Alousséni Sanou, en présence des directeurs généraux des douanes du Mali, Amadou Konaté, du Burkina Faso, Mathias Kadiogo, et leur homologue du Niger, Barkay Molimi.
A noter que la signature de cette convention permettra de concrétiser ce projet hautement intégrateur à hauteur des attentes des gouvernements et peuples de trois pays. L’opérationnalisation du SIGMAT (système interconnecté de gestion des marchandises en transit) est vivement attendue par nos populations, car elle contribuera considérablement à la sérénité des opérations de transit, à la promotion des échanges commerciaux et à la réduction de nombreuses pratiques anormales observées sur les différents corridors.

La signature de convention avait été précédée d’une réunion, durant 02 jours à la direction générale des douanes du Mali à Samanko II, des experts chargés de l’élaboration des instruments du SIGMAT et de mise en œuvre des interconnexions des systèmes informatiques des douanes des trois pays. Les experts ont examiné les textes réglementaires encadrant la mise en œuvre de cet ambitieux projet. Les actions retenues par les experts ont ensuite été soumises à l’approbation des directeurs généraux des douanes.

Au cours de la réunion des directeurs généraux, le Directeur général des douanes du Mali a précisé que les experts ont soumis à leur appréciation et validation, un protocole d’accord et une instruction relative à l’interconnexion des systèmes informatiques de l’administration des douanes des trois pays. Amadou Konaté se réjouit de l’engagement de ses homologues directeurs à veiller au respect strict du chronogramme de déploiement du projet SIGMAT et à la mise en œuvre des recommandations. Il s’agit notamment du démarrage de la phase pilote de l’interconnexion le 10 juillet 2023, la tenue de la réunion d’évaluation le 10 octobre 2023 à Ouagadougou (Burkina Faso) et le port de la tenue douanière règlementaire lors des prochaines rencontres.

Le ministre malien de l’Économie et des Finances aura affirmé que cette signature est l’engagement d’échanges automatiques de données électroniques sur les marchandises en transit d’une frontière à l’autre. Selon lui, le projet SIGMAT est le résultat d’un long processus qui a impliqué plusieurs parties prenantes sans oublier le soutien des partenaires techniques et financiers. Alousséni Sanou a enfin rappelé que sa mise en œuvre nécessite une collaboration soutenue afin de réduire les risques de déperdition des marchandises et le contrôle des recettes importantes pour le trésor public.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related