Mali- léger report de la présidentielle : les éclaircissements et appréciations du président de l’AIGE

Date:

Ce jeudi 05 octobre 2023, le président de l’Autorité Indépendante de Gestion des Élections (AIGE) a animé un point de presse, portant sur les appréciations de l’AIGE relatives aux modifications apportées au calendrier électoral par le Gouvernement du Mali dans son Communiqué n°060 du 25 septembre 2023, lu par le ministre d’État, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Porte- parole du Gouvernement. Selon, Moustapha Cissé, l’AIGE n’y est pour rien dans cette affaire, car le Gouvernement, à travers l’Administration territoriale, a bel et bien le droit d’annoncer le report des élections, contrairement à ce que pensent bon nombre de citoyens Maliens, que c’est le rôle de l’AIGE d’où les éclairages du président Cissé.

Ainsi, Il ressort du Communiqué n°060 du 25 septembre 2023 que le Gouvernement a décidé : d’organiser exclusivement l’élection présidentielle, pour sortir de la Transition; de renvoyer la fixation du calendrier des autres scrutins (élections législatives, élections communales et régionales) aux nouvelles autorités sous les directives du nouveau Président de la république ; de soumettre à un léger report, pour des raisons techniques, les dates de l’élection présidentielle initialement prévues pour le dimanche 04 février 2024 (1er tour) et dimanche 18 février 2024 (2ème tour).
Comme chacun l’a appris, dans ledit communiqué, les raisons techniques évoquées sont notamment : la prise en compte des nouvelles dispositions constitutionnelles dans la loi électorale; la prise en compte par l’AIGE des résultats de la révision des listes électorales; les difficultés de gestion de la Base de données du Recensement Administratif à Vocation d’état civil (RAVEC) dont le prestataire est la société française IDEMIA.

Dûment informée du réaménagement par le gouvernement du calendrier électoral et du report du scrutin présidentiel en particulier, l’AIGE profite du présent point de presse pour apporter certaines précisions.

Des clarifications de l’AIGE :

En ce qui concerne le léger report de l’élection présidentielle : Du point de vue de l’AIGE, le réaménagement du calendrier électoral, le réaménage électoral y compris le léger report du scrutin présidentiel, s’inscrit parfaitement dans les prérogatives légales des plus hautes autorités du pays engagées dans un chronogramme global de réformes politiques et institutionnelles en vue du retour de notre pays à un ordre constitutionnel apaisé et sécurisé.
L’AIGE rappelle ici que le calendrier électoral initial de la Transition a précédé sa création. Il est important de préciser ici qu’au regard de la loi électorale, l’AIGE n’a pas une compétence générale à intervenir formellement dans la fixation de la date des élections, a précisé le président, Moustapha Cissé.

Le seul scrutin où cette compétence lui est reconnue est l’élection présidentielle dont la convocation du collège est faite sur proposition de son Président, comme stipulé à l’alinéa 1er de l’article 153 de la loi électorale modifiée qui dispose ainsi qu’il suit : « La convocation des électeurs est faite par décret pris en Conseil des Ministres quatre-vingt- dix (90) jours avant le jour du scrutin, sur proposition du Président de l’AIGE ».

« Dans les jours à venir, les nouvelles dates de l’élection présidentielle feront l’objet de communiqué ultérieurement, après échange avec l’Autorité Indépendante de Gestion des Elections (AIGE)», a conclu le président Moustapha Cissé.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related