Collectif pour la refondation de la société civile du Mali (CRSCM) : joindre l’utile à l’agréable !

Date:

En réponse aux recommandations des Assises Nationales de la Refondation de 2021, un groupe d’organisations de la société civile malienne a créé, le Collectif pour la Refondation de la Société Civile du Mali (CRSCM) afin de regrouper toutes les organisations de la société civile et aller vers un Haut Conseil de la Société Civile, comme recommandé par les Assises Nationales de la Refondation de 2021.
Cette information a été donnée à la presse pour l’opinion nationale et internationale par le président de ce Collectif, Dr Sékou Diabaté, avec certains membres du bureau, hier mardi 05 décembre 2023, au siège de N Daar TV, à ACI Hamndalaye.

Selon Dr Sékou Diabaté, Président, « le Collectif pour la Refondation de la Société Civile du Mali dispose déjà de plus de 400 récépissés des différentes organisations de la société civile, membres à part entière du collectif ».
Il ajoute : « Nous avons donné ce nom, pour que ça colle avec l’idée de refondation de la société civile qui est exprimée dans tous les documents des Assises Nationales de la Refondation de 2021. Le collectif a été crée depuis mars 2023 dans le but d’accompagnement les autorités dans la refondation de la société civile du Mali ».

LES OBJECTIFS DU COLLECTIF POUR LA REFONDATION DE LA SOCIÉTÉ CIVILE DU MALI
Les objectifs fixés par le CRSCM sont entre autres :

  • Mobilier l’ensemble des composantes de la société civile du Mali, en vue de sa réorganisation pour plus d’autonomie et de rendements comme souhaité par le peuple Malien lors des Assises Nationales de la Refondation ;
  • Promouvoir la démocratie, la bonne gouvernance, la citoyenneté et la participation populaire à la gestion des affaires publiques ;
  • Dépolitiser la gestion de la société civile au Mali ;
  • Initier des actions pour la consolidation de la paix, de la cohésion sociale et du vivre ensemble ;
  • Appuyer les initiatives des autorités pour un changement social positif non seulement dans les conditions de vie et d’existence de la population malienne mais aussi dans leur mentalité et leur comportement>>.

CONTACT AVEC LES AUTORITÉS DU MALI

Le président Dr Sékou Diabaté affirme que son collectif (CRSCM) est déjà en contact avec les plus hautes autorités du Mali notamment le Premier Ministre, le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation et beaucoup notre d’autres. Ce contact va se poursuivre à Bamako et dans toutes les régions.

LES ACTIONS MENÉES

Après diagnostic, le CRSCM a constaté beaucoup de problèmes existent au sein de la société civile malienne.
Dr Sékou Diabaté : « Le premier problème est que les organisations de la société civile ne connaissent pas, qu’est-ce que c’est que la société civile.
Ça c’est un premier gros problème. C’est ce qui nous a amené à envisager de former les petites organisations de la société civile sur qu’est-ce que c’est que la société civile elle-même ?
Quelle est sa mission ?
Quelle est sa composante ?
Quel est son rôle ?
Quelles sont ses responsabilités par rapport à la gestion des affaires publiques.
Nous savons que la société civile, c’est pour aider les autorités publiques à gérer les affaires publiques
Une société civile forte ne pourra naître que de notre union. Nous devons nous mettre ensemble pour donner au peuple malien, une société civile digne de ce nom ».

APPEL LANCÉ PAR DR SÉKOU DIABATÉ

Selon notre recherche, il y’a plus de 32.000 associations au Mali.
Donc nous voulons lancer un appel à toutes ces associations de rejoindre le collectif (CRSCM) pour qu’ensemble, nous puissions travailler à mettre en place une société civile forte et autonome et le Haut conseil de la société civile malienne, selon la volonté du peuple, exprimée lors des Assises Nationales de la Refondation.

N. LOTI

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

WANEP-Mali : le bilan à mi-parcours jugé positif

Le Réseau Ouest Africain pour l’Édification de la paix,...