Lutte contre les VBG dans le Sport au Mali : les inquiétudes de Madame Djénébou Sanogo

Date:

Ancienne internationale de basket, inspectrice certifiée de l’éducation populaire et de jeunesse et des Sports, membre du Réseau de Développement et de Communication des Femmes Maliennes (MUSONET) avec plusieurs autres casquettes internationaux, Madame Djénébou Sanogo a toujours eu à plaider pour le respect du genre en général dans le sport notamment celui du genre féminin en faveur des enfants sportifs de 17 à 25 ans. Cependant, elle estime que le monde sportif est un peu mis à côté.

Dans le cadre de son projet intitulé “ Coalition malienne MEN TO MEN ( Homme à Homme ) ”, MUSONET a tenu, jeudi 25 janvier, l’atelier d’appropriation de l’étude sur les violences basées sur le genre. L’objectif général de cet atelier est de contribuer à fédérer les efforts des uns et des autres dans le cadre de la lutte contre les VBG en vue de l’amélioration du cadre juridique de protection des droits des femmes au Mali. L’atelier a été facilité par Mamadou Malick Sow, consultant des VBG, sous la houlette de la présidente du Réseau Musonet Doumbia Mama Koïté. C’était en présence de dizaines de femmes et d’hommes venus des différentes organisations de la société civile.

Au cours de cet atelier, Madame Djénébou Sanogo, ayant été longtemps point focal genre, déplore que de nos jours les violences émotionnel et physique existent. « Il faut côtoyer ce milieu pour savoir ce qui se passe en tant que femme. L’autre violence peut être psychologique. Elle a pour exemple frappant, un/e sportif/ve peut mettre en tête qu’il /qu’elle ne joue parce que l’entraîneur a voulu le ou la draguer », a-t-elle martelé.

Le but recherché est de susciter l’adhésion des hommes pour la promotion de l’égalité pour le respect des droits humains et la lutte contre les violences faites aux femmes, le programme MEN TO MEN vise spécifiquement à : changer les comportements et les politiques sociales, culturelles, économiques et administratives relatives aux violences faites aux femmes; créer une Coalition Malienne de lutte contre les violences basées sur le Genre; renforce les capacités des Institutions et OSC travaillant sur les violences faites aux femmes; promouvoir les meilleurs pratiques et la recherche /action et amener le Mali à ratifier et mettre en œuvre les conventions et engagements régionaux et internationaux en matière de droits des femmes et filles.

Pour mettre fin aux violences, elle en appelle aux autorités de s’impliquer davantage dans le sport qui, aujourd’hui est le seul moyen pour unir toute une population.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

WANEP-Mali : le bilan à mi-parcours jugé positif

Le Réseau Ouest Africain pour l’Édification de la paix,...