Centre pour le Développement du secteur Agroalimentaire : le budget prévisionnel 2024 arrêté en ressources et dépenses à plus de 246 millions de francs CFA

Date:

Malgré des difficultés, le budget prévisionnel pour l’exercice 2024 du Centre pour le Développement du secteur Agroalimentaire (CDA) est arrêté en ressources et dépenses à la somme de deux cent quarante-six millions six cent soixante-neuf mille cinq cent francs CFA (246 669 500 FCFA). Cette information a été donnée à la cérémonie d’ouverture des travaux de la 5ème session du Conseil d’administration du CDA, par le Secrétaire général du Ministère de l’Industrie et du Commerce Adama Yoro Sidibé. Qui avait à ses côtés le Directeur général du CDA Youssoufi Alassane Cissé ainsi que l’ensemble des administrateurs concernés.

Pour rappel, la création du Centre pour le Développement du secteur Agroalimentaire participe de la volonté du Gouvernement de booster la mise en œuvre de la Politique nationale de développement industriel. Selon le Secrétaire général du Ministère du Commerce, de nos jours, la transformation agroalimentaire, apparaît comme un excellent moyen de réduire les pertes post-récolte, de prolonger la vie de nos produits locaux tels que la mangue, le fonio, le mil, la viande et le poisson, pour ne citer que ceux-là. La valorisation de ces produits locaux apparait ainsi comme une alternative à l’accès à une alimentation saine et à des prix abordables.

Cependant, la présente session intervient dans un contexte difficile, fortement marqué par les conséquences de la crise sécuritaire à laquelle se sont greffées les sanctions économiques et financières décrétées par l’UEMOA et la CEDEAO contre le Mali. Les stigmates de ces sanctions sont encore visibles sur nos PME/PMI. Malgré cette crise conjoncturelle, la Direction et le personnel du Centre pour le Développement du Secteur agroalimentaire encouragés et félicités par M. Sidibé pour les résultats obtenus, s’évertuent à donner le meilleur d’eux-mêmes afin de relever le défi de la transformation agroalimentaire au Mali. Au nombre des actions à leur actif on peut noter :

  • la réalisation de l’étude d’évaluation du plan d’actions décennal 2012-2021;
  • la réalisation des missions d’appui/Conseil auprès des unités de transformation agroalimentaire:
  • la redynamisation de la Base de données du secteur agroalimentaire:
  • la formation des onze (11) directeurs régionaux de l’industrie sur les tablettes pour la collecte numérique de données;
  • la validation de l’étude de faisabilité du centre incubateur de Koulikoro et l’élaboration de fiches technologiques de deux produits, à savoir le nectar de baobab et les biscuits de sésame.

Pour atteindre plus d’objectifs, le secrétaire général estime qu’il est impératif que le Centre pour le Développement du secteur Agroalimentaire, sous l’égide du Ministère de l’Industrie et du Commerce, améliore de manière significative, dans les meilleurs délais, sa contribution au relèvement des enjeux et défis socioéconomiques du Mali.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related