SYNABEF : le syndicat tient son 5e congrès ordinaire

Date:

Le Syndicat National des Banques, Assurances, Établissements Financiers, Micro Finances et Commerces du Mali (SYNABEF) a tenu jeudi 17 Janvier 2024, au Centre International de Conférence de Bamako (CICB), les travaux de son 5ème congrès ordinaire. Ce congrès s’ouvre dans un moment où le bureau exécutif du syndicat a pu mener des réalisations tangibles au cours de son mandat.

La cérémonie d’ouverture de cet important événement était présidée par le Ministre de l’Industrie et du Commerce, Moussa Alassane Diallo, en présence du secrétaire général de l’union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM), Yacouba Katilé, du secrétaire général du SYNABEF Hamadoun Bah et ainsi l’ensemble des congressistes. Il faut d’abord rappeler que la tenue de ce congrès traduit l’attachement des responsables du SYNABEF au respect du principe statutaire, l’une des conditions sine qua non pour l’existence d’un syndicat. Elle traduit aussi le respect du principe démocratique du syndicalisme. Le mandat qui s’achève a été remarquable avec la réalisation d’un ambitieux plan d’actions et la concrétisation de l’intégralité des résolutions du dernier congrès. La lutte contre les injustices sociales en milieu de travail avec la régularisation des intérimaires dans les banques; l’amélioration des conditions sociales des travailleurs des entreprises pétrolières (particulièrement les pompistes) et des agents de PMU Mali; le respect de la liberté syndicale… ont essentiellement marqué ce mandat.

Le congrès est l’instance supérieure du Syndicat. Il a pour mandat de renouveler les instances conformément aux statuts et règlement intérieur à l’instar de tous les syndicats nationaux de l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM). Le congrès a aussi pour mandat de valider les recommandations et résolutions de la précédente assise. Respect du principe démocratique, De nombreux acquis obtenus. Il faut aussi signaler que le SYNABEF a mené une lutte constante contre les violations répétées du droit du travail et de la liberté syndicale. D’importants acquis ont été obtenus grâce à l’engagement et à la détermination des militants et militantes du SYNABEF. Durant ce mandat, le SYNABEF a noué des collaborations constantes et proactives avec les partenaires sociaux. La communication a été la colonne vertébrale de ce mandat à travers des points de presse, des interventions à la Télévision ou à la radio, des publications sur des plateformes digitales. Un SYNABEF de plus en plus fort avec des nouvelles adhésions Ce 5ème congrès ordinaire consacre le renforcement des bases du SYNABEF. Désormais, toutes les banques du Mali sont dans la grande famille SYNABEF avec l’arrivée officielle de la BOA. II convient de saluer le leadership, l’engagement remarquable et le sens élevé de responsabilité du camarade Secrétaire Général, Daouda SOW et l’ensemble du Comité syndical de la BOA. Le Bureau du SYNABEF lui adresse ainsi qu’à l’ensemble de son comité syndical ses chaleureux remerciements. L’adhésion des entreprises pétrolières contribue à renforcer les fondements de la grande famille SYNABEF.

Selon le communiqué de presse, le SYNABEF est aujourd’hui fier de ses militants et militantes, regroupés au sein de plus 61 comités syndicaux et 5 sections (Banques et établissements financiers, assurances, micro- finances ou SFD, commerces, hydrocarbures). La section des banques et établissements financiers comptabilise plus de 4000 travailleurs. La section SFD compte plus de 1600 travailleurs. Plus de 2000 agents militent dans la section Hydrocarbures. La section Assurances enregistre plus de 300 travailleurs et la section Commerces plus de 2500. Une reconnaissance internationale du SYNABEF au sein des plus hautes instances internationales du syndicalisme L’adhésion du SYNABEF en 2023 à UNI GLOBAL UNION consacre une phase importante de son assise internationale. À signaler que Sept (7) pays invités pour jeter les bases de la confédération syndicale sous régionale, les camarades syndicalistes de sept (7) pays de la sous- région ont pris part à ce 5ème congrès du SYNABEF à savoir : Benin, Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Conakry, Niger, Sénégal et le Togo. La présence de ces délégations sous régionale restera gravée dans les annales de la lutte syndicale. L’histoire retiendra que les premiers jalons de la confédération syndicale des banques, assurances et commerces de la sous-région ont été posés à Bamako au bord du fleuve Joliba.

Dans son discours de bienvenue, le secrétaire général du SYNABEF, Hamadoun Bah rappellera que fondé en 2004 dans le but d’étudier et de défendre les intérêts professionnels, sociaux et économiques des travailleurs des banques et assurances, le SYNABEF est le 13ème Syndicat National à obtenir son affiliation à l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM). En novembre 2018, le SYNABEF comptait au total dix-huit (18) comités syndicaux, aucune section avec environs 5000 travailleurs adhérents. À la date du 31 décembre 2023, le SYNABEF compte dans ses rangs soixante-quatre (64) comités syndicaux d’entreprises soit une augmentation de 355,56%, cinq (05) sections et plus de 15 000 travailleurs soit une augmentation du nombre de militants de 300%, a affirmé M. Bah. Avant de préciser que durant les 05 ans de mandats, le SYNABEF a réussi à mettre en œuvre l’ensemble des résolutions de son congrès (la dotation d’un siège équipé, la création des sections, l’élargissement des comités, la mise en place d’un système de cotisation, la mise en place des divisions régionales, la relecture des conventions collectives notamment celle du commerce qui date de 1956 plus vieille que le Mali indépendant etc). « L’exploit extraordinaire réalisé par le SYNABEF est l’adhésion de la BOA, seule Banque qui échappait au SYNABEF bien que l’ensemble de son personnel clamait cette adhésion depuis des années ».a-t-il déclaré. Le secrétaire général a ajouté qu’ aujourd’hui, le SYNABEF est UN et INDIVISIBLE grâce à l’engagement et au dévouement de son bureau pour la défense des causes justes.

Les luttes les plus emblématiques sont celles menées pour les pompistes des stations d’hydrocarbures exploités par les multinationales, s’y ajoutent le combat contre l’intérim dans nos secteurs d’activités. Ces deux combats sont historiques d’autant qu’ils sont parvenus, bon gré mal gré après d’âpres luttes à mettre fin à ces injustices. « Le mandat que vous m’avez confié, touche à son terme en ce 5ème congrès ordinaire » a-t-il indiqué avant de remercier aux membres de cette marque de sympathie et de confiance placées en lui. Il a également remercié les membres du Bureau Exécutif, qui l’ont accompagné depuis ces 4 années riches en activités dans l’intérêt de leur syndicat National des Banques, Assurances, établissements financiers, Microfinances, Pétrole et commerces du Mali en particulier et du secteur de l’économie nationale.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

WANEP-Mali : le bilan à mi-parcours jugé positif

Le Réseau Ouest Africain pour l’Édification de la paix,...