Mali-Journée de reboisement à Niamana : le consortium EWA, AMAVEC et CCJ-CVI plante 100 arbres au complexe scolaire Marie auxiliatrice

Date:

Ce samedi 04 septembre 2021, le consortium Élite west Africa (EWA), Association pour l’environnement, l’assainissement et pour un meilleur cadre de vie (AMAVEC) et Conseil communal de la jeunesse de la commune VI (CCJ-CVI) a organisé une journée de reboisement dans la commune de Niamana, précisément dans l’enceinte du complexe scolaire Marie auxiliatrice de Niamana, une localité située sur la route de Ségou. Cette journée de reboisement a enregistré la présence du représentant de la chefferie de Niamana; du représentant de la Mairie de Niamana; du représentant Résident de la Commission de la CEDEAO au Mali; des représentants de la direction régionale des eaux et forêts; des représentants de la direction régionale de la protection civile; des représentants du commissariat du 13e Arrondissement et de la Directrice du Complexe Scolaire Marie Auxiliatrice de Niamana. Linitiative de la journée de reboisement Un élite, un arbre du consortium EWA-Mali, AMAVEC et le CCJ-CVI a pour objectif de contribuer à la restauration de nos écosystèmes, mais aussi inciter la jeune génération à une prise de conscience afin de minimiser les effets du changement climatique.

À l’entame de ses propos, la coordinatrice de EWA a fait observer une minute de silence en la mémoire du Secrétaire Exécutif du Bureau National dEWA, M. Youssef Adechokan décédé le 25 Août 2021 à la suite dun accident de circulation en Côte d’Ivoire.
Créée en 2015 par les leaders de jeunesses intellectuelles dAfrique de lOuest, en Côte DIvoire, EWA existe officiellement au Mali depuis 2018. Elle a pour but de créer les conditions dune contribution de la jeunesse à la réalisation de la vision dune CEDEAO des peuples en paix.
La coordinatrice Aïssata Bocoum aura rappelé qu’Ewa a des valeurs tels que le respect des droits de lHommes, léquité, la justice sociale, la participation responsable de la jeunesse en vue de latteinte des objectifs du développement durable (ODD).


Pour la coordinatrice d’EWA, comme le dit adage : « Celui qui a planté un arbre avant de mourir na pas vécu inutilement ».Cet adage illustre limportance de la nature pour lhomme. Ce qui prouve à suffisance car le reboisement est important, car il maintient léquilibre de notre environnement.

Madame Aïssata Bocoum a enfin remercié les partenaires, particulièrement la commission de la CEDEAO au Mali, qui leur ont accompagné pour la réussite de cette journée de reboisement. Qui a pris fin par la plantation de plus de 100 pieds d’arbres dans l’enceinte de l’école Marie auxiliatrice de Niamana. Pour cette année, le consortium EWA, AMAVEC et CCJ-CVI envisage de planter de centaines de pieds d’arbres à Bamako et l’intérieur du pays.

Nia Dialla KEITA

TEL : (00223) 69664637 / 74733129

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related