Mali – Violences basées sur le Genre : le consortium (Musonet et CapDH) fédère et outille des OSC de défense des Droits de l’Homme

Date:

C’est parti depuis ce mardi 19 Avril 2022 à Bamako pour 4 jours d’atelier de formation pour le renforcement de capacités à l’intention de 30 organisations de la société civile de défense des Droits de l’Homme et des Droits de Femme sur les Violences basées sur le Genre (VBG). Il s’agit aussi de faire le plaidoyer en faveur des femmes, filles, mais des hommes, tous victimes de plusieurs formes de violences basées sur le Genre.

L’objectif général de cet atelier est de fédérer les organisations de Défense des Droits de l’Homme et les organisations féminines en faveur de la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG). Cette formation se déroule au Mémorial Modibo KEITA et est animée par des experts en la matière.
La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence de la présidente du réseau de Développement et de communication des femmes maliennes (MUSONET), Doumbia Mama Koïté, de la coordinatrice de VOICE au Mali, Diarra Korotimi Dackouo, du représentant du Centre d’assistance et de promotion des Droits humains (CapDH) Kalifa Sangaré et du représentant de la CNDH. L’atelier est organisé par le consortium (MUSONET CapDH), avec l’appui financier de OXFAM à travers son mécanisme de subvention intitulé “ VOICE”. Le projet ainsi intitulé Musow Kunko, An Bé Kunko a une durée de 2 ans et est financé à hauteur de 89 Millions de FCFA.

La présidente du réseau MUSONET déplore qu’il y a eu ces dernières années trop de violences sur les femmes. Les données du bulletin du sous cluster, Violence Basée sur le Genre (VBG) révèlent qu’entre janvier et Août 2019, les incidents de VBG ont connu une augmentation de 57% par rapport à la même période en 2018. Pour l’année 2019, au moins 2143 cas de VBG ont été rapportés par le système de gestion d’information lié aux violences basées sur le Genre, dont 98% sont des femmes et filles.
Cependant, Madame Doumbia reste optimiste que ces violences basées sur le Genre ne resteront pas restées impunies. C’est pourquoi le consortium MUSONET-CapDH a jugé nécessaire de fédérer les organisations de Défense des Droits humains afin que l’avant-projet de loi portant sur les Violences basées sur le Genre soit une réalité.
Au sortir de cet atelier, un comité stratégique de la coalition des organisations de Défense des droits de l’Homme sera mis en place afin de mutualiser leurs efforts pour le bonheur des femmes et filles, a annoncé la présidente Doumbia Mama Koïté.

Pour la coordinatrice de “ VOICE ” au Mali, Diarra Korotimi Dackouo malgré les efforts fournis contre le fléau VBG, les résultats ne sont toujours pas à hauteur de souhait. Elle a également déploré les violences subies par les femmes et filles par le manque d’une loi applicable sur les VBG. Une occasion pour la coordinatrice de VOICE d’appeler le Gouvernement malien à mettre chaque citoyen dans ses droits pour plus de paix dans nos familles et communautés.

Quant au chargé de projet Musow Kunko, An Bé Kunko, il pense que le manque de communication est à la base des problèmes auxquels les femmes et filles sont confrontées. Kalifa Sangaré pense également qu’il faut largement expliquer l’avant-projet qui tourne autour d’une loi portant sur les VBG et enlever les parties qui fâchent pour avancer le plus tôt possible.

Notons que le projet consortium MUSONET-CapDH concerne pour le moment les Organisations de la société civile (OSC) de Kayes, Koulikoro, Sikasso et Bamako. L’équipe dudit projet a déjà effectué des rencontres préliminaires avec ces OSC pour expliquer en avance le projet et surtout susciter leur adhésion à l’approche basée sur la synergie d’actions contre les VBG.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

WANEP-Mali : le bilan à mi-parcours jugé positif

Le Réseau Ouest Africain pour l’Édification de la paix,...