61 ans du Mali : Les regards croisés de l’ARP

Date:

À la faveur d’une conversation citoyenne organisée, samedi 25 septembre 2021, au Mémorial Modibo KEITA, par l’Action républicaine pour le progrès (ARP), les responsables de ladite action se penchent sur les faits marquants des 61 ans d’indépendance de la République du Mali. Dans le but de trouver des solutions aux maux qui minent le pays, l’APR table sur la bonne citoyenneté. Ce regroupement politique est dirigé par le président de l’Union pour la démocratie et le développement (UDD) Tiéman Hubert Coulibaly. Qui avait à ses côtés plusieurs membres de l’ARP dont le président du parti Yeelen Kura Amadou Koïta, le président des forces alternatives pour le changement Seydou Touré.

L’Action républicaine pour le progrès est une alliance politique, composée de plus d’une dizaine de partis politiques et d’associations. Elle a vu le jour le 07 juin 2019. « La fête d’indépendance de notre pays est l’occasion de rendre un vibrant hommage aux Pères fondateurs de la Nation pour leur sacrifice. C’est pourquoi nous avons tenu à organiser cette journée de conversation citoyenne », a estimé le président l’Action républicaine pour le progrès, Tiéman Hubert Coulibaly.
C’est unTiéman Hubert Coulibaly visiblement confiant et à l’aise qui a animé cette conférence-débat. Par conséquent, il avait un cœur lourd suite aux différents problèmes secouant le pays. Parlant des crises que le pays a connues, l’ancien ministre de la Défense et des Anciens combattants a rappelé que le Mali a commencé à être instable depuis 1946. Cette instabilité a été marquée par des rebellions au Nord du pays. Après l’indépendance en 1960, les crises politiques et institutionnelles ont favorisé au moins 5 coups d’État qui ont frappé le pays qu’il a déplorés. Avant de préciser que depuis les attaques du 23 Mai 2006, le pays est en guerre contrairement à ceux qui disent que cette guerre a commencé en 2012. Au delà des propos du président Coulibaly, on pouvait comprendre dans la salle que depuis l’indépendance, le peuple malien n’est pas heureux. Le Mali est caractérisé par l’instabilité, les multiples violences et les atteintes au droit et à la liberté des paisibles citoyens. Malgré les difficultés, le président reconnaît tout de même les efforts de nos pères d’indépendance dont Modibo KEITA, qui se sont battus dès les premières heures pour la souveraineté et la politique qui étaient conformes à nos valeurs culturelles et sociales.

« Le Mali de demain est l’avenir des enfants. Aujourd’hui tout ce que nous faisons doit être fait pour les enfants du pays. Nous ne vivons que dans de problèmes depuis 61 ans. Tous les responsables sont interpellés à faire des débats afin que l’esprit citoyen revienne », a-t-il conseillé.

Il s’agit, selon lui, de multiplier les débats pour trouver des solutions aux problèmes afin que nous puissions avoir pitié de ce pays. Dans l’unité et la solidarité, il revient aux générations actuelles d’œuvrer à affirmer davantage cette indépendance acquise en faisant de notre cher Mali, un pays souverain, prospère et pacifié.

Le président du PS Yeelen Kura Amadou Koïta s’est dit très inquiet chaque jour que Dieu fait pour le Mali aux vues de l’insécurité et le manque de patriotisme qui ont mis à genoux le pays. Il a enfin estimé qu’il est temps de se réveiller pour le développement du Mali à travers un sursaut national des citoyens.

Quant à Seydou Touré des forces alternatives pour le changement, il regrette la perte des valeurs culturelles et de la dignité du Mali. M. Touré affirme que le Mali faisait la biennale pour le brassage culturel en vue de connaître ce qui compose la société malienne. Le pays était sur le bon rail. Le Mali vit avec la trahison, les erreurs, et sans ses valeurs traditionnelles. Il nous faut reculer un peu arrière. C’est la seule solution pour lui afin de retrouver le pays.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

Groupe scolaire de Nafadji, en Commune I du district de Bamako : inauguration d’une infrastructure de cantine scolaire

Sous la co-présidence de Madame Sidibé Dedeou Ousmane, ministre...

Projet d’appui aux comités de Gestion Scolaire Phase ll(PACGSII) : pour appui à l’éducation nationale

La ministre de l'Education Nationale, Madame Sidibé Dédéou Ousmane...

Lutte contre le cancer au Mali : le plaidoyer des docteurs

En conférence de presse vendredi 02 décembre 2022, au...