Journées minières et pétrolières du Mali : Plus de 70 entreprises attendues ce mardi au CICB

Date:

En prélude à la 9è édition des journées minières et du pétrolières du Mali, la présidente de la commission d’organisation de ladite édition, Diarra Binta Traoré a animé un point de presse ce jeudi 11 novembre 2021, dans les locaux du Département en charge des Mines, de l’Énergie et de l’Eau. Elle avait ses côtés Bintou Sacko, la représentante de la société minière de Droit malien AME TRADE et un partenaire de taille dans l’organisation. L’objectif de ce point était d’informer l’opinion nationale et internationale de la tenue du 16 au 18 novembre des journées minières et pétrolières (JMP 2021) au Centre international de conférence de Bamako (CICB).

En effet, le Mali est aujourd’hui un grand pays minier avec quatorze mines industrielles d’or et plusieurs sites d’orpaillage. En outre, le sous-sol malien renferme d’énormes ressources minérales telles que le lithium, le fer, le manganèse, le phosphate, la bauxite, l’uranium, le diamant, le calcaire, le sel gemme. Fort de ce constat, les journées minières et pétrolieres sont organisées depuis 2005 par le Département et ses partenaires afin de promouvoir les secteurs minier et pétrolier du pays, aussi, présenter ses potentialités économiques et échanger avec toutes les couches présentes à ce rendez-vous et parler des perspectives. Les retombées sont telles que l’or est devenu le premier produit d’exportation dans le pays. C’est pourquoi la 9è édition des journées minières et du pétrolières du Mali se veut un véritable espace pour les gros industriels et mineurs du Mali et du Monde entier dont le thème retenu est « Le développement du contenu local, les enjeux, perspectives et rôle de l’État » afin de propulser l’insertion des entreprises nationales dans toute la chaine de développement du secteur minier. Au total, 79 entreprises vont exposer ce mardi durant les 3 jours dans le but d’améliorer leurs performances et contributions à l’économie nationale du Mali.

Selon la conseillère technique du ministère des Mines, de l’Énergie et de l’Eau et également présidente de la commission d’organisation des journées minières et pétrolières 2021 (JMP), la contribution des sociétés minières au budget de l’État est estimée à plus de 403 milliards de francs CFA en 2019, soit 10% du PIB. Ces retombées économiques font du secteur minier, un secteur déterminant au Mali. Sur le plan régional, le Mali, avec l’exploitation de quatorze (14) grandes mines et de plusieurs petites mines, est classé 3 è producteur d’or africain avec une production industrielle moyenne de 60 tonnes d’or pour lesquelles Diarra Binta Traoré pense aussi bien que cette contribution peut être améliorée à travers les entreprises nationales.

Les objectifs spécifiques visés par cette édition sont : informer le grand public sur la situation des secteurs minier et pétrolier au Mali, son apport à l’économie locale, régionale et nationale ; présenter les axes stratégiques de la nouvelle vision de développement du secteur minier et pétrolier notamment sur les aspects du contenu local ; faciliter l’insertion des entreprises nationales dans l’industrie minière à travers la maitrise de la chaine de valeur de l’activité minière et pétrolière ; améliorer la cartographie afin de diversifier les ressources minérales du Mali ; partager avec les pays participants, les expériences sur le contenu locai ; informer le public sur la tendance de production d’électricité à partir des énergies renouvelables ; mettre en relations d’affaires les différents intervenants du secteur et assurer la promotion des énergies renouvelables.
Les JMP 2021 comprendront quatre (4) activités principales que sont : la conférence et les débats ; la foire-exposition ; le salon de partenariat et la visite de site. La conférence et les débats avec au moins 400 délégués participants et 11 sessions dont un panel, consistent à des sessions au cours desquelles, les présentations techniques différentes intervenantes sont attendues. À cet effet, des invitations ont été adressées aux ministres sectoriels des pays membres de l’UEMOA et de la CEDEAO ainsi qu’aux Présidents Directeurs Généraux des sociétés minières. La foire-exposition propose plus de 70 stands qui exposeront les travaux et activités des toutes les entreprises travaillant directement ou indirectement dans les secteurs minier et pétrolier ainsi que celles des énergies renouvelables. Le salon de partenariat accueillera les détenteurs de titres miniers à la recherche de financement pour développer leurs permis. Il y est prévu la présentation des différents projets et des rencontres B2B pendant que la visite de site se fera à Bourakébougou, le site d’hydrogène naturel.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related