Pour la bonne Nutrition en Afrique : un partage d’expérience au centre d’un atelier sous-régional à Bamako

Date:

Pour le plaidoyer, le suivi et l’analyse budgétaire, un atelier sous-régional des acteurs du programme Right2Grow (Mali – Burkina Faso) s’est ouvert ce mercredi dans la capitale malienne, Bamako. Cet atelier intervient un mois après celui sur le suivi des résultats qui a pris fin le 16 juin dernier.
L’objectif est d’assurer l’apprentissage mutuel inter-pays en matière de plaidoyer technique et de suivi/plaidoyer budgétaires aux fins d’améliorer les performances progressives vers les résultats attendus de Right2Grow.

En effet, près de 200 millions d’UC5 souffrent de retard de croissance (taille/âge faible), d’émaciation (poids/taille faible), ou des deux, et plus de 340 millions de carences en vitamines et minéraux. L’impact de la pandémie de COVID-19 met encore plus de CU5 en danger. Le monde n’est pas sur la bonne voie pour atteindre la plupart des cibles des ODD liées à la faim, à la sécurité alimentaire, à la nutrition et à l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène, condition préalable essentielle à un bon état nutritionnel.
C’est pourquoi, au cours des dernières décennies, de grands progrès ont été réalisés pour réduire toutes les formes de dénutrition chez les enfants de moins de cinq ans (CU5). En fait, la communauté internationale reconnaît que les pays disposent d’une expertise et de ressources suffisantes pour arriver à zéro cas de dénutrition.

Cet atelier sous-régional de partage d’expérience (Mali – Burkina Faso) sur le plaidoyer et le suivi/analyse budgétaire s’inscrit dans le cadre du consortium global du projet Right2Grow.
Durant 04 jours, les acteurs du programme Right2Grow, Maliens et Burkinabè représentants différentes ONG nationale et internationale oeuvrant pour lutter contre la malnutrition dans la sous-région vont mutualiser à nouveau leurs efforts en vue d’atteindre les objectifs afin que “ chaque enfant ait le droit d’atteindre son plein potentiel”.
Plus spécifiquement, il s’agira de : renforcer la dynamique partenariale entre le programme du Burkina Faso et celui du Mali ; renforcer les capacités des partenaires sur le BMET et le plaidoyer technique/budgétaire et définir des sujets de travail/plaidoyer techniques et budgétaires communs entre les deux pays.

L’ouverture des travaux a été présidée par le Directeur Pays d’Action Contre la Faim au Mali Kambiré Sanzan. Qui avait à ses côtés le Coordinateur du Résonut du Burkina Faso Dieudonné Lankoandé, Ousmane Maïga de Right2Grow au niveau global et de Joshua Karume du CEGAA. C’était également en présence d’une trentaine de participants dont 10 Burkinabè et un sudafricain à cet atelier.

À titre de rappel, Right2Grow est un partenariat à la fois tactique et opportun. Sa stratégie globale sur cinq ans (2021-2025) comprend des approches de plaidoyer, d’apprentissage, de développement des capacités mutuelles et de la gestion adaptative. Ce Programme financé par le Ministère néerlandais des Affaires étrangères bénéficie de l’appui technique continu de l’Ambassade des Pays-Bas au Mali et au Burkina Faso pour parvenir à zéro dénutrition et zéro personne sans accès aux services WASH de base.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

Groupe scolaire de Nafadji, en Commune I du district de Bamako : inauguration d’une infrastructure de cantine scolaire

Sous la co-présidence de Madame Sidibé Dedeou Ousmane, ministre...

Projet d’appui aux comités de Gestion Scolaire Phase ll(PACGSII) : pour appui à l’éducation nationale

La ministre de l'Education Nationale, Madame Sidibé Dédéou Ousmane...

Lutte contre le cancer au Mali : le plaidoyer des docteurs

En conférence de presse vendredi 02 décembre 2022, au...