Mali – Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel : la phase 2 lancée

Date:

Ce vendredi 12 août 2022, la salle de conférence de l’hôtel Amitié de Bamako a servi de cadre pour le lancement politique de la deuxième phase du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel ( PRAPS-2 ).
Placé sous la présidence du ministre de Développement Rural Youba Ba, il a enregistré la présence des représentants des départements ministériels, des partenaires, de la Banque mondiale, du Gouvernorat du district de Bamako, ainsi que d’autres hautes personnalités.

Pour rappel, le Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel ( PRAPS ) découle du forum de haut niveau sur le pastoralisme organisé à Nouakchott en novembre 2013 sous l’égide du Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie, de la Banque mondiale, du Comité Inter – États de Lutte contre la Sécheresse au Sahel ( CILSS ) et les Organisations d’Intégration Régionale, la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest ( CEDEAO ) et l’Union Economique et Monétaire Quest Africaine ( UEMOA ). C’est suite à cette rencontre que la phase1 du PRAPS a été mise en place en 2015 dans les six pays du Sahel à savoir : le Sénégal, la Mauritanie, le Tchad, le Niger, le Burkina Faso et le Mali.

Le PRAPS est financé par les Gouvernements de ces pays et la Banque mondiale et placé sous le leadership politique de la CEDEAO et de l’UEMOA. La Coordination technique du PRAPS quant à elle, est assurée par le CILSS avec comme objectif d’améliorer l’accès à des moyens et services de production essentiels et aux marchés pour les pasteurs et agropasteurs dans des zones transfrontalières et le long des axes de transhumance des six pays sahéliens et améliorer la capacité des gouvernements de ces pays à répondre à temps et de manière efficace en cas de crise pastorale ou d’urgence.

En effet, dans sa première phase de mise en œuvre de 2016 à 2021, le PRAPS- Mali, sous la tutelle du Ministère chargé de l’Élevage et de la Pêche a directement touché 447 475 pasteurs et agro-pasteurs dont 32 % de femmes, à travers la construction / réhabilitation de 51 unités vétérinaires et de 60 parcs de vaccination, la vaccination de 43 896 441 animaux contre les 2 maladies transfrontalières prioritaires ( la Péri Pneumonie Contagieuse Bovine et la Peste des Petits Ruminants ), le balisage de 1044 km de pistes et de gîtes d’étapes, la réalisation de 330 km de pare-feu, l’aménagement de 3 470 ha de bourgoutières, la restauration de 10 790 ha de terres dégradées, la réhabilitation / construction de 22 Systèmes d’Hydraulique Pastoral Amélioré, la réalisation de 15 forages positifs , l’aménagement de 2 mares pastorales, la construction / réhabilitation de 23 marchés à bétail , de 09 aires d’abattage , de 11 étals de boucherie, la construction de 19 magasins de stockage d’aliment bétail. Le projet a également financé 460 activités génératrices de revenus au profit de 13 574 personnes dont 80 % sont des femmes et de jeunes, et formé 11 cadres en Master Professionnel le Pastoralisme et 11 docteurs vétérinaires.

Le ministre Youba Ba aura précisé que l’objectif de développement de la deuxième phase du projet est « daméliorer la résilience des pasteurs et des agropasteurs dans certaines zones de la région du Sahel, et renforcer les capacités des pays à répondre rapidement et efficacement aux crises ou aux urgences pastorales ».
Parlant des nouvelles solutions innovantes, il affirme qu’une cible de 5 350 000 pasteurs et agro pasteurs contre 440 000 pour la première phase sera mise en œuvre à travers cinq (05) composantes : l’amélioration de la santé animale et du contrôle des médicaments vétérinaires ; la gestion et la gouvernance durable des ressources pastorales ; l’amélioration des chaines de valeurs du bétail ; l’inclusion sociale et économique des jeunes et femmes du milieu pastoral ; la coordination du projet, le renforcement institutionnel, la prévention et la réponse aux crises.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related

Journée internationale de l’éducation: les pertinentes recommandations du président de la CNDH

Le 3 décembre 2018, l’Assemblée générale des Nations Unies...

Mali : le message du Président de la CNDH à l’occasion de la Journée internationale de l’éducation, le 24 janvier

Le 3 décembre 2018, l’Assemblée générale des Nations Unies...

Mali : Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 18 janvier 2023

Le Conseil des Ministres s’est réuni en session ordinaire,...

La ministre Sidibé Dédéou Ousmane œuvre pour un cadre de vie et de travail sain

Après la traditionnelle montée des couleurs, ce lundi matin,...