Mali – prix des produits de première nécessité : « le constat est amer et les autorités nationales sont incapables », déplore la présidente du Front populaire contre la vie chère

Date:

En conférence de presse une fois de plus ce mardi 16 août 2022, à la bourse du Travail, la présidente du Front populaire contre la vie chère Mariam Koné a réaffirmé le combat de son organisation, celui est « d’alléger la souffrance des populations »; mais selon lui, le constat est amer à travers la hausse incessante des prix des denrées alimentaires depuis un long moment comme nous pouvons le constater sur le marché.

L’objectif de cette conférence de presse est d’alerter les autorités de la Transition à prendre urgemment des mesures idoines pour alléger la souffrance des Maliens, puisque malgré le Conseil extraordinaire des ministres tenu le 07 août, aucune mesure n’est prise pour changer la donne, a déploré Mariam Koné. La preuve, depuis le rappel des prix par la DGCC, aucun d’entre eux n’a été respecté. Les prix des 13 produits subventionnés restent intacts, malgré le passage des agents de contrôle dans certains points de vente dans la capitale. À cela s’ajoute l’élaboration d’un ‘’document cadre avec 04 axes’’ par le Front contre la vie chère au Mali, remis à ces autorités depuis plusieurs jours.

En effet, le Front populaire constate avec beaucoup de regret, l’incapacité des autorités nationales par rapport à l’augmentation des prix des denrées de première nécessité dans les marchés de Bamako et à l’intérieur du pays.    À part les apparitions des agents de la DGCC et les discours du ministre du Commerce et de la concurrence aux allures d’effets d’annonces, aucune disposition n’a réellement été prise par les autorités nationales pour soulager les Maliens, dénonce le Front.

Le Front populaire contre la vie chère déplore ainsi que le panier de la ménagère soit atteint de plein fouet par les impacts de cette situation sans précédent.

« Par notre engagement patriotique, nous avons mené des enquêtes pour nous assurer du respect des mesures prises par nos autorités. Le constat est amer car, les prix des denrées de grande consommation demeurent les mêmes, ils n’ont pas baissé d’un franc », a déploré la présidente du Front populaire contre la vie chère Madame Mariam Koné.

Nia Dialla KEITA
 
 
                                                                

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related