Afrique : ce qu’il faut retenir de l’actualité africaine de la semaine du 17 octobre

Date:

• En Tunisie, des milliers de personnes ont participé samedi 15 octobre à des manifestations organisées par des partis d’opposition. Les manifestants ont réclamé le départ du président Kaïs Saïed, plus d’un an après que ce dernier s’est octroyé la quasi-totalité des pouvoirs. Ils ont également protesté contre la vie chère dans ce pays englué dans une crise économique.

• Un quatrième Casque bleu tchadien est décédé mardi 18 octobre après l’explosion d’une mine artisanale dans le nord du Mali. Les engins explosifs improvisés, armes de prédilection des jihadistes, ont causé la mort de 76 Casques bleus depuis le début de la mission en 2013. Lors d’une réunion au Conseil de sécurité de l’ONU, le chef de la Minusma a réclamé davantage de moyens pour intervenir dans un “environnement opérationnel difficile”.

• Une cinquantaine de personnes, dont une dizaine de membres des forces de sécurité, ont été tuées jeudi 20 octobre au Tchad, lors d’affrontements opposant police et manifestants, selon le bilan établi par les autorités. Des centaines de personnes s’étaient réunies à l’appel de l’opposition contre la prolongation de deux ans de la transition par le pouvoir du président Mahamat Idriss Déby.

Guerre au Tigré : “L’Union africaine a la possibilité d’agir”

Alors que les combats entre rebelles tigréens et forces loyales redoublent d’intensité dans la ville de Shire, au nord de l’Éthiopie, les acteurs de la communauté internationale ont unanimement condamné les violences. Au-delà des indignations, ces diplomaties sont-elles encore capables de faire taire les armes après deux ans de conflit ? Décryptage.

Défilé militaire éthiopien avec des drapeaux nationaux sur la place Meskel au centre-ville d’Addis-Abeba, en Éthiopie, le 7 novembre 2021.
Défilé militaire éthiopien avec des drapeaux nationaux sur la place Meskel au centre-ville d’Addis-Abeba, en Éthiopie, le 7 novembre 2021. © Studio graphique FMM

Au Sénégal, la pêche menacée par l’exploitation du gaz offshore

Un terminal gazier situé à une dizaine de kilomètres des côtes sénégalaises suscite l’inquiétude des pêcheurs de Saint-Louis. Ils dénoncent la perte d’une zone poissonneuse et s’inquiètent pour l’avenir de leur activité. Le Sénégal, qui a récemment La récente découverte de ressources pétrolières et gazières au Sénégal nourrit dans ce pays un espoir de développement et d’industrialisation.

Le cancer du sein est le plus répandu au Togo, avec un cas sur trois diagnostiqué parmi les Togolaises. Le coût du traitement est élevé et n’est pas entièrement pris en charge par la couverture de santé universelle. De nombreuses femmes n’ont pas les moyens de se soigner, ce qui explique une hausse de la mortalité.

02:21

Et pour finir la semaine, “À l’Affiche” propose un numéro spécial sur l’artiste nigérian Fela Kuti. La Philharmonie de Paris consacre une grande exposition et un cycle de concerts à l’inventeur de l’afrobeat – une révolution rythmique et politique qui résonne encore aujourd’hui bien au-delà des frontières africaines.

L’essentiel de l’actualité africaine de la semaine du 17 octobre. © Studio graphique FMM

Avec France24

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related