Mali : c’est parti pour la 3e édition de la semaine des Énergies Renouvelables au CICB

Date:

Depuis ce matin, la 3e édition de la semaine malienne des Énergies renouvelables (SemR) se déroule au Centre international de Conférence de Bamako (CICB). Elle a débuté ce jeudi 29 février pour prendre fin le samedi 02 mars 2024 et est placé sous le thème : “ Promouvoir les opportunités dans le secteur des énergies renouvelables au Mali : Plan d’investissement REI-CIF ”.

La cérémonie d’ouverture des travaux présidée par Madame le ministre de l’Énergie et de l’Eau Bintou Camara, a enregistré la présence des Présidents des Institutions de la République ; des Membres du Gouvernement ; des Ambassadeurs accrédités au Mali ; du Responsable Pays de la Banque Africaine de Développement (BAD) au Mali ; du Représentant du Programme de Nations Unis pour le Développement (PNUD) ; des Représentants des organisations Internationales ; des Représentants des Partenaires Techniques et Financiers ; du Gouverneur du District de Bamako ; des Maires du District de Bamako et de la Commune III du District de Bamako ; du Président de la Fédération Malienne de lÉlectricité, Énergie, Énergies renouvelables et Nouvelles (FENEM), des Responsables des différentes structures du secteur de lÉnergie ; et des représentants des Organisations, Associations, Sociétés et Entreprises évoluant dans le domaine des Énergies renouvelables de lintérieur et de lextérieur du Mali.

Durant 3 jours, cette 3e édition de la semaine des Énergies renouvelables est globalement marquée par la présentation du plan d’investissement, sa vulgarisation et la présentation des projets prioritaires du plan. Pour la circonstance, plus de 500 participants, 3000 visiteurs, 50 stands d’exposition, 8 panels d’échanges à travers différentes thématiques et des rencontres B to B sont au rendez-vous des Énergies.

La ministre de l’Énergie et de l’Eau aura déploré le taux national délectrification qui est ainsi passé de 14% en 2004 à près de 55% en 2022 dont 26 % en milieu rural. Pour conséquences; et actuellement la crise énergétique que traverse le Mali marquée par des coupures délectricité fréquentes entraînant des désagréments pour les consommateurs et des perturbations des activités, constitue un défi majeur pour les autorités du pays. Elle a donc estimé que cette 3ième édition de la SemR a choisi pour thème principal « Promouvoir les opportunités dans le secteur des énergies renouvelables » dans l’optique de disséminer le Plan dInvestissement du Programme dIntégration des Energies Renouvelables au Mali (PI) REI-CIF, dont lobjectif est de mettre en œuvre une combinaison de mesures flexibles aussi bien du côté de l’offre que du côté de la demande.

Cependant pour atteindre les objectifs, l’occasion est toute fois opportune pour les acteurs, à la sortie de cette semaine des Énergies renouvelables, de formuler des fortes recommandations pour le développement tant attendu du secteur par les populations.

La cérémonie d’ouverture a pris fin par la visite guidée des officiels dans les différents stands.

Nia Dialla KEITA

Nia Dialla
Nia Diallahttps://actu-globe.com
Promoteur et Directeur, Nia Dialla KEITA est un enseignant journaliste, spécialiste des langues française et anglaise. Il dirige la rédaction de la presse en ligne “actu-globe.com”, un site web malien d'informations générales pour le Monde. Tel: (+223) 74 73 31 29 / 69 66 46 37

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Share post:

Subscribe

spot_imgspot_img

Popular

More like this
Related